RDC : la population « satisfaite » de la fermeté affichée par Tshisekedi lors du mini-sommet d’Addis-Abeba (Gouvernement)

Le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi a présidé, vendredi 23 février dernier à la Cité de l’Union Africaine, la cent-vingt-sixième réunion ordinaire du Conseil des ministres du gouvernement de la République.

Au cours de cette réunion interministérielle, le ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, Peter Kazadi a présenté le rapport sur l’état et l’administration du territoire national, qui à en croire ses propos, « demeurent généralement calmes ».

Cependant, le vice-Premier ministre a indiqué qu’au cours de la semaine qui s’achève, l’état d’esprit de la population a été marqué par la « satisfaction » de l’opinion nationale consécutive à la fermeté affichée par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, lors de la tenue du mini-sommet d’Addis-Abeba concernant la situation sécuritaire dans la partie Est du pays.

Publicité

En effet, au cours de ce mini-sommet qui s’est déroulé du 16 au 17 février 2024 en Éthiopie, le Chef de l’État Congolais a, une nouvelle fois, accusé le Rwanda de poursuivre « la guerre pour continuer le pillage » des ressources de la République démocratique du Congo et s’est opposé à un probable dialogue avec le M23.

« Cette guerre n’est pas une invention de la RDC. Une guerre pour continuer le pillage de mon pays et faire le bonheur du Rwanda et de ses complices. On ne peut pas prétendre devenir protecteur d’une communauté d’un pays voisin. On ne va jamais négocier avec le M23. Je veux la paix mais pas à n’importe quel prix », indiquait-il.

Dans le même registre, Peter Kazadi a noté le « profond émoi » et « la stupéfaction » de la population consécutifs à la signature du protocole d’accord entre l’Union Européenne et le Rwanda, en vue de « favoriser le développement des chaînes de valeur durables pour les matières premières ».

Pour clore son point d’information, le ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières est revenu sur la situation des sinistres et catastrophes. À ce sujet, Peter Kazadi a fait état des incendies involontaires des habitations en bois et le naufrage d’une embarcation motorisée sur les eaux de la rivière Lubimbe dans la province du Sud-Kivu.

Monge Junior Diama

1 comments

Comments are closed.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading