Ituri : Plusieurs otages des ADF libérés par la coalition FARDC-UPDF et MONUSCO à Irumu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) appuyées par la MONUSCO et les UPDF, ont repoussé une attaque des rebelles Ougandais d’Allied Démocratic Forces (ADF) dirigée contre la population civile du village de Mayala, situé dans le territoire d’Irumu en Ituri.

Des accrochages entre ces forces ont été signalés dans cette partie mardi 29 novembre 2022. La coalition FARDC-UPDF et MONUSCO, a déjoué l’aventure de l’ennemi qui subit une pression militaire en profondeur.

Cette information est confirmée par Lévis Kabaseke, président de la société civile de la place qui révèle qu’au cours des échanges des tirs, plusieurs otages enlevés par ces assaillants ont été libérés.

Publicité

« Ces affrontements ont débuté dans la matinée de ce mardi quand ces ADF voulaient attaquer Mayala. Ils ont kidnappé quelques personnes civiles mais certaines ont réussi à s’échapper suite à la réponse de l’armée appuyée par la MONUSCO et les Ougandais des UPDF », fait-il savoir.

Alors que suite à ces accrochages, une panique venait de prendre terrain, une accalmie s’observe dans la zone. Même certains habitants qui venaient de vider le milieu rejoignent leurs maisons.

Azarias Mokonzi, depuis Beni

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading