COVID-19 : Dr Muyembe révèle que le variant Omicron représente 29% soit 11% d’écart avec le variant Delta en RDC

Le chef de l’équipe de riposte contre la Covid-19 en République démocratique du Congo, Dr Jean-Jacques Muyembe, révèle que le variant Omicron représentant 29%, remplace petit à petit le variant Delta qui ne représente qu’environ 18 % en RDC. C’était lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 15 décembre 2021 à Kinshasa.

« Comme vous le savez, lors de la troisième vague c’était le variant Delta, qui était le variant dominant et un variant dangereux, qui était la cause de la mortalité observée dans les hôpitaux. Aujourd’hui ce variant représente à peu près 18 %. Donc il est entrain de disparaître, pour être remplacer sans doute par le nouveau variant qui a été décrit pour la première fois en Afrique du Sud, qui est le variant Omicron, qui aujourd’hui représente 29 % des échantillons séquencés », a déclaré le Dr Muyembe.

Pour lui, les raisons qui expliquent la quatrième vague de la Covid-19 en RDC sont entre autres le relâchement des mesures barrières par la population et la faible couverture de la vaccination.

Publicité

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani, a annoncé officiellement, le lundi 13 décembre 2021, une quatrième vague de la Covid-19 en RDC avec l’arrivée du variant Omicron.

Il avait, en outre, invité la population à se faire examiner régulièrement en cas de toux associé ou non à la fièvre afin d’avoir connaissance de son état de santé notamment de se faire vacciner pour permettre à la RDC d’atteindre une immunité collective.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 en RDC, le cumul des cas est de 64.447 cas confirmés, dont 64.445 et 2 cas probables. Au total, il y a eu 57.447 personnes guéries et 1.117 décès.

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading