Meurtre d’un congolais en Inde: Les magasins des indiens vandalisés à Mbudi

Quelques boutiques des ressortissants indiens ont été vandalisées puis pillées au quartier Mbudi dans la commune de Mont-Ngafula. Un groupe des personnes en colère manifestaient contre la mort mystérieuse d’un congolais sur le territoire indien.

Une partie de ces magasins consumée, les marchandises pillées, tels sont les dégâts matériels importants enregistrés dans un premier temps avant l’arrivée de la police dépêchée sur lieu pour remettre de l’ordre.

Ce mouvement s’est également déroulé au quartier Mbinza UPN où le Super marché SK a été ciblée.

Publicité

Arrêté par la police de Bangalore dimanche dernier, Joël Malu (27 ans ) est mystérieusement décédé en pleine détention. La police de Bangalore dit avoir arrêté Joël Malu en possession de MDMA, une drogue psychotrope, dimanche dans la nuit.

Une version de faits contredite par ses amis. D’après eux, les policiers ont débarqué chez Joël alors qu’il célèbre un anniversaire. Ils ont fouillé son appartement, n’ayant rien trouvé, ils lui ont demandé de l’argent. Il ne peut en donner, donc les agents le placent en détention et réclament une rançon pour le libérer.

Au lendemain de son décès, une manifestation des ressortissants africains a été violemment réprimée par les forces de l’ordre indiennes. Cinq manifestants de différents pays africains ont été arrêtés et sont poursuivis pour émeute et destruction de bien publics

Carmel NDEO

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading