RDC : la FECOFA opte pour un système d’enregistrement des joueurs, entraîneurs et clubs

En marge d’un atelier d’octroi des licences aux clubs organisé du 02 au 03 avril à kinshasa, le président du Comité de Normalisation de la Fédération congolaise de football (FECOFA), Dieudonné Sambi N’sele a annoncé la mise en place d’un système d’enregistrement des joueurs des clubs, des entraîneurs, évoluant en RDC.

A l’en croire, l’instance faîtière de la RDC n’acceptera plus des excuses sur l’octroi abusif de ce document exigé par la Confédération africaine de football ( CAF).

Animé par les experts de la confédération africaine de football (CAF), le sénégalais Adama Mané et le mauritanien Magaye Seck, cet atelier avait pour objet l’explication du processus d’enregistrement des joueurs, la présentation aux dirigeants des clubs congolais, le cadre réglementaire des licences des clubs de la CAF masculines et féminines.

Publicité

Profitant de cette opportunité, Dieudonné Sambi a rappelé aux participants que la mission assignée au Comité de Normalisation de la FECOFA (Conor) est l’application sans faille des normes réglementaires du football en Afrique.

« La normalisation c’est l’application sans faille des normes réglementaires. Les textes sont à votre disposition, et veuillez bien les exploiter et en faire un usage idoine », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a encouragé les 84 dirigeants des équipes participant à cette session à profiter de cette formation pour un décollage et un avenir radieux des clubs de la RDC.

Les participants ont été également invités à procéder à une restitution des connaissances apprises dans cet atelier en vue de mutualiser les efforts, car l’installation de ce système constitue une étape primordiale à affranchir pour le développement du football congolais.

Le système d’octroi des licences aux clubs de la RDC est un remède pour les équipes du pays et un atout pour le développement du football congolais.

Samuel Nakweti

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading