Présidentielle 2023: « Qui est étranger? N’est-ce pas eux qui ont réalisé 666 voyages à l’étranger» (Katumbi aux Kinois)

IMG-20231209-WA0092

À dix jours de la tenue des élections en République démocratique du Congo (RDC), le candidat à la présidentielle Moïse Katumbi a atterri ce samedi à Kinshasa, la capitale, dans le cadre de sa campagne électorale. Sous la pluie, le candidat numéro 3, accompagné d’une foule immense, s’est dirigé vers la Place Sainte Thèse pour tenir son meeting.

Avant de dévoiler son projet social aux Kinois, l’opposant et ancien gouverneur de la province du Katanga a d’abord balayé toutes les piques que lui ont lancés le camp Tshisekedi cette semaine, le qualifiant de « candidat de l’étranger ».

« Qui est étranger ? N’est-ce pas eux qui sont établis à l’étranger, ont réalisé 666 voyages à l’étranger », a-t-il nargué tout en répondant au Président Félix Tshisekedi qui, lors de son discours à Bukavu, l’a qualifié de « candidat fabriqué par le Rwanda ».

L’opposant, en compagnie des autres candidats-présidents qui ont désisté en sa faveur, n’a pas non plus loupé de griffer Jean-Pierre Bemba qui demandait des explications sur sa prétendue nationalité zambienne.

« Vous connaissez ceux qui ont pris des armes dans ce pays », a-t-il de façon concise lâché pour rappeler le passé controversé du ministère de la Défense nationale.

Odon Bakumba