Catégorie : ECONOMICO

HomeECONOMICO

Jean-Marie Kalumba Yuma, Ministre de l'Économie nationale, a effectué une visite de travail à l'aéroport international de N'djili le jeudi 19 août 2021 dans l'objectif de se rendre compte de l'application de la mesure du gouvernement sur la baisse du prix des billets d'avion en vols domestiques en République démocratique du Congo. Une fois sur le lieu, le Ministre de l'Économie nationale s'est dit satisfait de constater l'effectivité de cette mesure, qui selon lui, est venue faciliter la mobilité de la population à l'intérieur du pays. La réduction des prix des billets d'avion pour les vols à l'intérieur du pays résulte des concertations entre le gouvernement congolais et les opérateurs économiques de ce secteur. Le patron de l'Économie nationale a, dans la même occasion, échangé avec certains passagers qui ont salué ladite mesure prise par le gouvernement central mais ont déploré la suspension des vols vers quelques destinations telles que Isiro, Bunia, Beni et Mbuji-Mayi, pour des raisons qu'ils qualifient de refus de la mise en application de cette mesure par certains opérateurs économiques. Notons que le Ministre de l'Économie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma était accompagné du Directeur général de la Régie des Voies Aériennes (RVA) lors de cette visite d'inspection. Christian Malele

Le Ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba a signé ce samedi 7 août l'arrêté portant la baisse de prix de billets d'avion sur les vols nationaux. Il l'a annoncé à ce jour à l’issue d'une réunion avec les opérateurs économiques. « Nous avons eu des réunions avec la FEC et les transporteurs. Nous sommes arrivés à un consensus. Après nettoyage de la structure des prix. Nous sommes arrivés à un prix juste. C’est ce que nous allons communiquer à la population. Le rôle du ministère de l’économie, c’est la protection des consommateurs et la protection des entreprises privées. Le prix juste, c’est le prix qui doit être pratiqué, selon la réglementation. Cela entre en vigueur à partir de la date de sa signature », a fait savoir le ministre del’économie, Jean-Marie Kalumba. L'arrêté ainsi signé porte notamment sur les modalités d’application du décret signé par le Premier ministre au sujet de la baisse des prix des vols domestiques. cette baisse va varier entre 45% et 70%, selon les itinéraires. Ainsi à titre d'exemple, un billet Kinshasa–Goma va s’acheter à 193,1 USD au lieu de 340 USD et celui de Kinshasa–Lubumbashi également. Cette nouvelle intervient après une longue série des discussions entre le gouvernement congolais représenté par son ministre de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma avec les responsables des compagnies aériennes dont Congo Airways, CAA, Kin Avia, Serve Air, Mwant Jet, de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), de l’Autorité de l’Aviation Civile du Congo (AAC) et de la Régie …

Le Ministre des Ressources Hydrauliques et de l’Electricité, Olivier Mwenze Mukaleng, est à la tête d’une délégation congolaise pour représenter la République Démocratique du Congo et l’Union Africaine au Sommet du G20 sur l’Economie Numérique qui se tient en format hybride presentiel/virtuel, à Trieste, une cité balnéaire située dans le nord de l’Italie. Olivier Mwenze y est présent car il assume l’intérim du Ministre du Numérique, Eberande Kolongele, actuellement empêché pour raisons de santé. Il a été accueilli par Giancarlo Giorgetti, Ministre Italien du Développement Économique et par Vittorio Colao, Ministre des Technologies de l'Innovation et de la Transition Digitale. La présidence du G20  est assurée cette année par l’Italie sous le thème "PLANETE, PEUPLE et PROSPERITE".  Ce sommet sur le Numérique, apprend-t-on, est donc un prélude au Sommet des Chef d’Etats et de Gouvernement qui va se tenir les 30 et 31 octobre 2021 à Rome, auquel va prendre part le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine et pour le compte de la RDC, pays invité.  Selon nos sources, cette réunion de haut niveau de Trieste va permettre de réaffirmer l’importance croissante que représentante les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour les économies à l’échelle mondiale. L'Economie numérique et la Gouvernance numériques y sont traités sous différents angles parmi lesquels, la connectivité et inclusion sociale, les outils numériques pour le service public, l'innovation pour les villes intelligentes, l’identité numérique, la transformation numérique dans la production pour …

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a lors de la réunion du conseil des ministres de vendredi 16 juillet, salué l'approbation par le Fonds Monétaire International, d'un accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) pour la République démocratique du Congo (RDC) d'un montant équivalent à environ 1,52 milliard de dollars américains. Selon Jean-Michel Sama Lukonde, ce résultat concrétise la détermination du Président de la République à reprendre la coopération structurelle avec les institutions internationales qui redonnent la crédibilité à la RDC. « Le retour dans ce programme formel permettra au pays de mobiliser d’autres financements des partenaires bi et multilatéraux en faveur de l’économie congolaise », a fait savoir le Chef du gouvernement. C'est depuis le jeudi 15 juillet que le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International (FMI) a répondu positivement ay programme triennal de la RDC au titre de la Facilité Élargie de Crédit de 1,52 milliard de dollars américains. Cet accord permet le décaissement immédiat d’environ 216,9 millions de dollars américains pour renforcer les réserves internationales. Aussi, cette enveloppe financière soutiendra un programme de réformes structurelles ambitieux visant à promouvoir une croissance économique durable en intensifiant la mobilisation des recettes intérieures, améliorant la gouvernance et renforçant la politique monétaire. Carmel NDEO

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a instruit, ce jeudi 1 juillet lors de la 9ème réunion du Comité de Conjoncture Économique, le Ministre de l'Économie, Jean-Marie Kalumba, à prendre des mesures devant concrétiser la baisse des prix des produits surgelés et des billets d'avion. Tenue à la Primature, plusieurs personnalités ont pris à cette réunion, il s'agit notamment des Ministres d'Etat au Plan, Christian Mwando, de celui du Budget, Aimé Boji, les Ministres de Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa, celui du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale, Claudine Ndusi, et des Finances, Nicolas Kazadi, ainsi que le Vice-Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Jules Bondombe Asango. À en croire la cellule de communication de la Primature, la réunion a noté l'évolution positive de la situation économique sur le plan mondial. "La croissance continue. Au niveau international également, le CCE a constaté qu'il y a baisse des cours des métaux, sauf pour le cobalt et le manganèse. Il s'est observé aussi une tendance à la baisse des cours mondiaux des produits céréaliers", indique-t-elle. À l'issue de cette 9ème rencontre, le Ministre d'État au Plan, Christian Mwando, a fait l'économie de cette 9è réunion du CCE à la presse. "Au niveau interne, on a constaté une certaine accélération du niveau des formations des prix. Le Premier Ministre a demandé au Ministre de l'Economie de bien vouloir suivre les causes de cette évolution pour pouvoir juguler cela. Dans le même ordre d'idées, il a été discuté des mesures d'application qui doivent …

Initialement prévue pour ce mardi 25 mai 2021, la cérémonie d'inauguration de la place de l'Afrique est reportée à une date ultérieure. C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu publique, ce lundi 24 mai, par le rapporteur du Panel chargé d'accompagner le Président Félix Tshisekedi à l'Union Africaine, l'ambassadeur Zénon Mukongo Ngoy. Cette décision s'inscrit dans le contexte des événements tragiques qui ont affectés les populations de la ville de Goma suite à l'éruption du volcan nyiragongo. « Le panel chargé d'accompagner la mandature de la République Démocratique du Congo à la Présidence de l'Union Africaine a l'honneur de porter à la connaissance du publique ce qui suit : compte tenu des événements tragiques qui ont affecté les populations de la ville de Goma suite à l'éruption du volcan nyiragongo, la cérémonie d'inauguration de la place de la république prévue ce mardi 25 mai a été reportée à une date ultérieure », lit-on dans ce document. Par ailleurs il indique que : « La nouvelle date sera annoncé dès que possible par la voie des ondes » Il sied de rappeler que la ville Goma a été victime d'une éruption du volcan de Nyiragongo le samedi dernier. Le Gouvernement Sama Lukonde a dénombré 15 décès, plusieurs blessés ainsi que d'importants dégâts matériels. Christian Kamba

La République Démocratique du Congo et la République Kényane ont signé, mercredi 21 avril, plusieurs accords-cadres de coopération couvrant plusieurs secteurs, notamment l'économie, la sécurité, la défense ainsi que le transport maritime. A également été signé le deuxième jour de la visite d'État de trois jours du président Kenyatta en RD Congo, figure l'accord général de coopération qui fournit un cadre pour la promotion conjointe des programmes économique, technique, scientifique et socioculturel. Les secteurs économiques visés par le cadre général sont l'agriculture, l'éducation, la santé, les sports et le tourisme. D'autres encore, parmi lesquels l'environnement, les PME, le logement, l'énergie et le développement des infrastructures. Deux accords bilatéraux distincts sur la sécurité et la défense ont également été signés et ils prévoient des mécanismes de coopération entre le Kenya et la République Démocratique du Congo dans des domaines tels que la lutte contre le terrorisme, l'immigration, la cybersécurité et le contrôle des douanes et des frontières. Selon la presse présidentielle du Kenya, l'accord revitalisé sur le fret maritime vise à repositionner le port de Mombasa en tant que principale porte d'entrée de la RD Congo en rationalisant la gestion du fret de transit du pays. Dans un discours de presse conjoint avec son hôte congolais peu de temps après avoir assisté à la signature des accords, le Président Kenyatta a déclaré que les nouveaux pactes signifiaient le renforcement des relations bilatérales entre les deux nations sœurs. "En effet, les relations entre nos deux pays ont été cordiales pendant de nombreuses …

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été invité par son homologue français, Emmanuel Macron au sommet sur le financement des économies d'Afrique subsaharienne qui aura lieu le 18 mai de l'année en cours à Paris. En effet, la dette de l'Afrique a fortement baissé dans les années 90 à la suite de l'initiative du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) en faveur des pays pauvres et très endettés (PPTE). Avant de repartir à la hausse. Entre 2006 et 2019, elle a été multipliée par trois, de 100 à 309 milliards de dollars, à cela s'ajoute la crise du Covid-19 qui frappé de plein fouet l'économie du monde entier. Selon le FMI, les pays d'Afrique subsaharienne pourraient se trouver face à un déficit de financement de 290 milliards de dollars d'ici 2023. Dans ce contexte, le but de ces assises est notamment d’apporter un soulagement aux pays touchés économiquement par les effets de la pandémie de coronavirus. Aussi, la réflexion devra toutefois porter sur la définition d’une stratégie plus globale de développement afin de combler les besoins de financement externe africain que le FMI estime à 290Md $ pour 2020-23 En outre, ces discussions vont également arrêter des décisions et réformes courageuses afin de renforcer le secteur privé africain et promouvoir de nouveaux investissements. Le Président Tshisekedi sera aux côtés d'autres dirigeants africains dont Cyril Ramaphosa (RSA), João Lourenço (Angola), Uhuru Kenyatta (Kenya), Alpha Condé (Guinée), Alassane Ouattara (Côte d’ivoire), Macky Sall (Sénégal), Muhammadu Buhari (Nigéria), Paul Kagame (Rwanda) …

Le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a reçu en audience, jeudi 2 avril, le Directeur Régional Afrique centrale de l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), Jean Bakole, à l’hôtel du Gouvernement. Avec lui, il a passé en revue les possibilités de créer des industries pour la transformation locale des ressources naturelles de la RDC. Au sortir de l'audience, Jean Bakole dit avoir évoqué avec le formateur du Gouvernement les questions de la transformation industrielle en RDC.« Nous avons échangé sur les stratégies idoines pour engager le pays dans la transformation et la diversification de son économie. Question de mettre à profit ces ressources nationales en vue de créer de la richesse qui pourra engendrer les emplois. Le nouveau patron du Gouvernement a insisté sur la vision donnée par le Chef de l'État, celle d'engager les produits du sol congolais à la transformation locale pour répondre aux besoins locaux et d'exportation à l'étranger, spécialement dans le contexte de la zone de libre échange au niveau africain», a-t-il déclaré devant la presse. Le Directeur de l'ONUDI dit rester confiant en un changement de paradigmes sur le plan économique. Selon lui, la RDC ne sera plus un pays qui attend consommer des produits extérieurs, mais commencera à produire, à transformer des produits locaux et à les amener à un niveau optimal de qualité pour qu'ils soient compétitifs sur le plan du marché local et international. Forte de son expérience au niveau international, l'ONUDI se dit prête à accompagner la RDC …

L'ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer a rencontré, ce lundi 29 mars 2021, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge à l’Hôtel du Gouvernement à Kinshasa. C'est pour présenter ses félicitations et apporter « le soutien » de Washington que Mike Hammer alias "Nzita" est venu à la rencontre du Chef du Gouvernement. « Je suis venu féliciter le Premier Ministre et offrir le soutien des Etats-Unis au Gouvernement Congolais dans le cadre de notre partenariat privilégié pour la paix et la prospérité», a-t-il indiqué. Par ailleurs, ce diplomate américain a révélé avoir discuté avec le Premier Ministre Lukonde des priorités du Gouvernement à sortir dans quelques jours. D'après lui, ce qui est "plus important" est que Sama Lukonde a épinglé les questions économiques et sécuritaires dans l’Est de la RDC dont il entend, explique-t-il, que les deux nations travaillent main dans la main tant bien que sur les questions de l’environnement, de la santé mais également appuyer le Gouvernement à préparer les bonnes élections en 2023. « La priorité du Gouvernement des Etats-Unis est de soutenir les efforts du Gouvernement Congolais pour assurer la paix et la sécurité des populations dans l’Est du pays. Nous le faisons à travers la MONUSCO. Nous avons aussi désigné les ADF comme groupe terroriste DAECH. Cela aide à couper le financement de ce groupe terroriste mais aussi à prévenir les militants étrangers qui viennent à Beni ».« la stabilité de la RDC, c’est important pour la région », confie l'Ambassadeur Hammer. À …

Nos Podcast

L’audio débarque sur POLITICO.CD. Suivez nos discussions au coeur de la politique en temps réel