PUBLICITÉ

Insécurité en Ituri : Plus de 80 écoles n’ont toujours pas débuté l’année scolaire 2021-2022 à Irumu

Plus de 80 écoles primaires et secondaires, situées dans le territoire d’Irumu, n’ont toujours pas débuté l’année scolaire 2021-2022. Selon nos sources sur place, la cause est liée à la situation d’insécurité grandissante qui prévaut dans cette région contrôlée dans sa majeure partie par les rebelles. Asimwe Wilfred, sous directeur provincial de l’EPST (PROVED) dans le centre éducationnel Komanda-Luna et Komanda-Centre, renseigne à POLITICO.CD que les régions où sont situées ces écoles sont écumées par les assaillants.

Le sous PROVED doute encore du début effectif de la rentrée pour ce lundi 10 janvier car à l’en croire la menace des rebelles pèse encore sur la population civile.

- Publicité-

Il s’agit notamment de plus de 60 écoles primaires et au-moins 28 écoles secondaires.

« Il y a pas d’espoir que ces écoles rouvrent leurs portes cette année suite aux attaques répétitives menées par les rebelles dans la contrée, peut-être que ça ira l’année prochaine », a-t-il pensé.

Notre source condamne avec toute véhémence, cette situation et plaide pour la restauration de la paix dans la région question de permettre aux élèves de jouir de leur droit à la scolarité.

« Nous demandons que l’ennemi soit anéanti car les enfants ont droit à une éducation digne. Le fait pour ces enfants de rester à la maison sans étudier constitue une bombe à retardement » a-t-il plaidé.

Le territoire d’Irumu continue à subir les affres de guerre causées par les ADF. Cette situation handicape le bon déroulement des activités scolaires dans cette partie de la RDC.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU