25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Violences xénophobes en Afrique du Sud, Moïse Katumbi et Martin Fayulu haussent le ton

Suite aux violences perpétrées en Afrique du Sud depuis dimanche 01 septembre dernier, Martin Fayulu et Moïse Katumbi, tous deux membres de la coalition Lamuka, ont dans leurs tweets du mercredi 04 septembre, condamné ces traitements xénophobes que subissent les immigrés africains sur le sol sud africain.

Pour Martin Fayulu, qui séjourne actuellement à Cape town pour un atélier sur la démocratie, le plus important c’est de prôner sur la fraternité, car c’est l’ un des héritage de Mandela.

Nos destins sont liés et en ces temps de défis majeurs, nous avons besoin de fraternité. C’est aussi ça l’héritage de Mandela“, a dit Martin Fayulu.

De son côté, Moïse Katumbi estime que de tels actes de xénophobie doivent être réprimés pour le bien être du continent. “Les actes de xénophobie inqualifiables et impardonnables commis en Afrique du Sud par des extrémistes doivent être sévèrement réprimés. Il y va de l’avenir de notre continent”, a t-il souligné.

Le président de la plateforme Lamuka a par ailleurs dit que l’Afrique a besoin de l’unité et a manifesté sa compassion aux victimes.

Notons que plusieurs personnalités congolaises ont également condamné ces actes xénophobes.

Il sied de rappeler que depuis le dimanche, les ressortissants étrangers africains vivant en RSA sont victimes des violences xénophobes. Leurs magasins sont détruits et pillés et d’autres personnes sont mortes.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

Lire aussi  L’année de Katumbi : loin des yeux, près du Combat
- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...
Lire aussi  Déception et colère à Goma après l'annulation de la venue de Katumbi

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join