L’ancien ministre de la communication et candidat au Gouvernorat de Sankuru, Lambert Mende a décidé d’attaquer en justice son principal challenger Stéphane Mukumadi afin de réclamer l’invalidation de sa candidature.


Nous attaquons une décision qui est contraire à l’article 27 de notre loi électorale qui prévoit que, lorsqu’une cour d’appel a pris une décision concernant les contentieux des listes, cette décision est prise en dernier ressort et ne peut faire l’objet d’aucun recours.”, déclare Lambert Mende.

Il accuse en outre le conseil d’État d’avoir rendu un arrêt inconstitutionnel et illégal.

la décision du conseil d’État sur laquelle la CENI s’appuie pour modifier le calendrier et la liste des candidats, est une décision qui se base sur un arrêt totalement inconstitutionnel et illégal”, a-t-il fustigé.

Lambert Mende visiblement outré par la réhabilitation de son principal adversaire, accuse le magistrat de corruption.


Nous ne pouvons pas encourager la violation de la législation pour des raisons politiciennes parce qu’on veut faire plaisir à des clients politiques.
Nous ne pouvons pas laisser passer une illégalité juste pour complaire à un magistrat corrompu
,” a-t-il déclaré plein de rage.

Signalons que la commission électorale nationale indépendante (CENI) a accepté la candidature de Stéphane Mukumadi comme concurrent de Lambert Mende à l’élection de gouverneur au Sankuru qui se tiendra le 10 juillet prochain.


Pour rappel, Stéphane Mukumadi a été invalidé par la cour d’appel de Sankuru pour détention d’une nationalité étrangère.
Ce qui a occasionné des manifestations dans tout le Sankuru.


Finalement, il a été réhabilité par le conseil d’État. 
Ce qui fait que Lambert Mende ne soit plus le candidat unique du Gouvernorat de Sankuru.
Une situation qui a frustré un grand nombre des congolais.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *