La ville de Bunia, capitale de la province de l’Ituri, victime des conflits communautaires a réservé un accueille chaleureux à l’opposant Moïse Katumbi, dans le cadre de sa grande tournée dans l’Est de la République démocratique du Congo.

L’ancien gouverneur du Katanga est arrivé dans la ville peu après midi, atterrissant à l’aéroport de Murango. Il a été accueilli par des centaines de ses partisans, avant de parader dans la ville en direction de son lieu meeting.

En prenant la parole, dans une euphorie généralisée, Moïse Katumbi a d’abord appeller les populations locales à cesser les conflits ethniques. “Quand j’étais en exil, j’ai appris que des gens s’entre-tuaient, qu’il y avait des déplacés qui fuyaient des combats. J’avais même demandé au vice-président de Ensemble, Pierre Lumbi de venir s’informer de la situation“, a-t-il rappelé.

C’est ne pas normal. C’est une mauvaise chose que les gens s’entre-tuent. Cela doit cesser!” s’est-il exclamé.

Moïse Katumbi a poursuivi son adresse en s’attaquant à la corruption. “S’il y a la corruption, il n’y aura pas de développement. Il faut combattre la corruption pour qu’il ait des emplois, pour que notre pays se développe“, a-t-il insisté.

Moïse Katumbi a débuté sa tournée dans l’Est du pays le samedi dernier à Goma où a ete accueilli triomphalement. Il s’est rendu par la suite à Beni, Butembo, mobilisant ses partisans, en présentant comme la “sentinelle” du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *