l'info en continu

Sécurité : De 1200 combattants FDLR, il n’en reste que 108, selon Raymond Tshibanda

- Publicité-

Raymond Tshibanda N’Tungamulongo, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale s’est adressé hier 23 mars 2016  au Conseil de sécurité de l’ONU, à New York.

Concernant la question de sécuritaire, le chef de la diplomatie congolaise relève « des résultats remarquables »

« D’ores et déjà cependant, des résultats remarquables ont été enregistrés. Ainsi, sur un effectif estimé, au début des opérations, à 1200 combattants pour les FDLR, 108 éléments seulement restent aujourd’hui à neutraliser. Et même en ajoutant à ce chiffre, les quelques éléments FDLR qui, remis au Rwanda a un moment, ont été recyclés et réinjectés en RDC, avec pour objectif de pérenniser l’insécurité et le pillage des ressources naturelles de notre pays ».

- Publicité-

Le ministre cite le Ministre de la Défense de la République du Rwanda

« Il n’y a pas à ce sujet, de témoignage plus éloquent que celui d’une personnalité qui, en la matière ne peut être soupçonnée de complaisance, en l’occurrence, le Ministre de la Défense de la République du Rwanda qui, répondant le 11 février 2015 à la question d’un élu, membre de la commission permanente des affaires étrangères, de la coopération et de la sécurité du Parlement rwandais, a affirmé que les FDLR ne constituent plus une menace militaire pour le Rwanda. C’est dire que même les autorités rwandaises reconnaissent les progrès accomplis vers la neutralisation de cette force négative. »

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU