RDC : Un député européen s’insurge contre la politique de deux poids deux mesures de l’UE face à l’agression rwandaise

Le député européen, Marc Botenga est monté au créneau devant l’assemblée plénière du parlement européen pour dénoncer l’agression dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Il a affirmé que le gouvernement rwandais soutient les rebelles du M23 qui sèment la terreur et la mort en République Démocratique du Congo notamment dans l’Est où ce conflit a déjà fait de millions de morts.

« Nous savons donc toute la responsabilité du gouvernement rwandais. Alors que fait l’Union européenne, que font les pays européens ? On s’attendrait à des sanctions, c’est la réponse que l’Union européenne a souvent quand on voit ces genres d’actions de la part d’un pays contre un autre », a-t-il déclaré.

Publicité

Mais au contraire, il a constaté que les gouvernements européens ont décidé aujourd’hui de renforcer leur coopération militaire avec le Rwanda, la France notamment annonce sa coopération militaire, l’Union européenne va donner 20 millions USD au Rwanda pour sa participation au Mozambique et les États-Unis sont des partenaires très important du Rwanda.

« Tandis que vous savez qu’aujourd’hui c’est un État qui vend des armes à la République Démocratique du Congo mais il doit notifier les Nations-Unies ce qui ralentit voire empêche évidemment la livraison des armes à un pays trop souvent et si souvent agressé. Cette politique, on dit en mot en parole que nous respectons la souveraineté congolaise mais en réalité notre politique l’entrave et la sape, est inacceptable il faut cesser ça tout de suite parce que nous avons besoin, les congolais ont besoin de paix aujourd’hui», a-t-il martelé.

Christian Okende

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading