RDC : l’UNC interdit à ses membres d’émettre des propos et/ou de poser des actes à caractère tribal

L’Union pour la nation congolaise (UNC), parti de Vital Kamerhe, directeur du cabinet du Chef de l’État, a, dans une note circulaire signée jeudi 16 avril 2020, interdit à ses membres d’émettre des propos et/ou de poser des actes, à caractère tribal, contraires aux valeurs morales et nationalistes prônées par le parti.

« Consécutivement à l’appel au calme posté sur son compte twitter hier soir, le Président national de l’UNC, me charge de demander à tous les Secrétaires inter fédéraux de s’assurer que tous les membres, cadres et militants de l’Union pour la Nation Congolaise, restent sereins et laissent la justice faire son travail en toute indépendance », dit cette note circulaire dont une copie est parvenue à la rédaction de POLITICO.CD.

Par ailleurs, la note stipule que « tout membre, qui ne va pas respecter l’interdiction, sera sanctionné conformément au Règlement d’ordre intérieur ainsi qu’aux lois de la République ».

Publicité

Vital Kamerhe, accusé de détournement de fonds publics, est détenu, depuis le mercredi 08 avril 2020, à la prison centrale de Makala.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading