Il y a eu bel et bien des congolais qui ont été lynchés par les sud-africains en colère contre les étrangers vivant dans leur pays légalement ou pas.
 
Dans un communiqué signé le 11 septembre courant et consulté par polico.cd ce 14 du même mois, l’ambassadeur de la RDC en Afrique du sud confirme le meurtre de deux sujets congolais congolais Bienvenue Mulenda et Edo Sisa dans les actes de violence perpétrés par les sud-africains.

Au nom de l’ambassade de la RDC, je voudrai présenter mes sincères et profondes condoléances aux familles et amis disparus, à la communauté congolaise vivant en Afrique du Sud ainsi qu’à toute la population de la RDC“, a écrit l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud Bene M’Poko, dans ce communiqué.

Bienvenu Mulenda, est mort le 2 septembre après avoir été poignardé à l’arrêt de bus à Bloemfontein et Edo Sisa, est décédé le 9 septembre à la suite d’un traumatisme causé par le pillage de son salon de coiffure dans le quartier Yeoville de Johannesburg.

L’ambassadeur Bene Mpoko avait pourtant rejeté l’information livré par un responsable de la communauté congolaise d’Afrique du sud faisant état d’un congolais ciblé par une attaque xénophobe dans la ville de Bloemfontein évoquant des simples actes de banditisme.

Ben Mpoko fait un appel aux ressortissants congolais pour lui apporter des informations, descriptions des violences dont ils ont été victimes ou dont leurs proches, amis et connaissances ont souffert de la part des ressortissants sud-africains.