lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

Concert de Fally Ipupa : 70 personnes aux arrêts, la mairie de Paris espère des « lourdes condamnations »!

- Publicité-

En marge du concert livré ce vendredi 28 février 2020 par l’artiste congolais Fally Ipupa à Accor Hôtel Arena, plus de 70 personnes ont été interpellées vendredi 28 février après une manifestation violente dans le quartier de la gare de Lyon à Paris.

Ces personnes interpelées sont des opposants au régime de Kinshasa appelés  » combattants  » et qui manifestaient violemment contre la tenue de ce concert.

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, et tête de liste dans le 12e arrondissement, espère que « les condamnations seront exemplaires » selon France infos et Radio France. Ce serait, selon l’élu, une manière « d’expliquer que Paris n’est pas le terrain de jeu des opposants politiques ».

Le directeur de campagne d’Anne Hidalgo raconte: « On atteint un très haut niveau d’irresponsabilité. J’ai passé la nuit sur place. Ces affrontements, « c’est impensable« . « Ce sont des oppositions congolaises, pro ou anti-régime, qui choisissent le 12e arrondissement pour venir s’affronter. On atteint un très haut niveau d’irresponsabilité. Ce type d’échauffourées qui consiste à faire de Paris le terrain des colères et des frustrations est particulièrement choquant et les Parisiens le paient en termes de qualité de vie« , s’est il plaint.

Toutefois, Emmanuel Grégoire s’est félicité de l’interpellation de plus de 70 incendiaires présumés, « dont un certain nombre de meneurs qui empêchaient les pompiers de venir éteindre les incendies ». « J’espère que les condamnations seront exemplaires, pour expliquer que Paris n’est pas le terrain de jeu des opposants politiques, d’où qu’ils viennent« , conclut Emmanuel Grégoire.

Notons que plusieurs acteurs politiques français dont Marine Le Pen ont réagi face aux actes de vandalisme et destruction méchante occasionnés par quelques combattants à la gare de Lyon à Paris.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

  1. Il faut punir avec rigueur tous ces idiots qui ne comprennent pas ce qu’ils sont en train de faire…
    Paris n’est pas Kinshasa,
    Qu’ils partent se battre à Kinshasa, c’est vraiment du délire… Et en plus de ça ce sont des corrompus, ils ne sont pas de vrais combattants. On peut le prouver..qu’on les envoie en prison ou qu’ils soient refoulés vers leurs provenances, voilà.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...