Nord-Kivu : au moins 7 morts dans une attaque des ADF près de Mangina

Au moins 7 personnes ont été froidement tuées par les terroristes islamistes de forces démocratiques alliées (ADF) ce mardi 2 avril à Mangodomu, une agglomération située près de la commune rurale de Mangina, au Nord-Kivu.

D’après Muongozi Vunyatsi, président de la société civile de la place, ces civils ont été tués les uns sur l’artère, les autres dans des coins non isolés. Les ADF ont, selon la même source incendié une partie du centre de santé de la place.

Cette information est aussi confirmée par le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 grand-nord, le capitaine Anthony Mwalushayi qui précise que 4 terroristes ADF ont été neutralisés et 4 jeunes filles sauvées.

Publicité

« En fuite vers Mantumbi, le terroristes islamistes MTM/ISCAP ont rencontré sur leur chemin, le Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui venaient renforcer les troupes de Mangina. Bilan provisoire d’affrontements, 4 terroristes ADF neutralisés et 4 jeunes filles kidnappées par les djihadistes, ont été libérées », a déclaré le capitaine Anthony Mwalushayi qui indique que la traque se poursuit en profondeur.

Depuis le début de cette année, les ADF ont multiplié les attaques contre la population civile créant ainsi une psychose au sein de la population civile.

Azarias Mokonzi

Add a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez l'actualité directement dans votre email

En appuyant sur le bouton S'abonner, vous confirmez que vous avez lu et accepté notre Politique de confidentialité et notre Conditions d'utilisation
Publicité

En savoir plus sur Politico.cd

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading