PUBLICITÉ

RDC Agression dans l’Est : L’UDPS dénonce « les imputations mensongères » du M23 contre les responsables du parti au pouvoir

En travers une mise au point parvenue, vendredi, à POLITICO.CD, la direction politique du parti au pouvoir, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), s’inquiète d’avoir lu, à travers les réseaux sociaux, un communiqué signé par un groupe terroriste à la solde du Rwanda (M23), par lequel cette force négative accuse faussement les responsables du Parti.

Dans ledit communiqué, affirme l’UDPS, le M23 allègue faussement que les responsables de I’UDPS auraient « au cours d’un meeting diffusé (…) sur leur chaine YouTube dénommée YOKA SON, présenté une liste des lieux bien documentés et identifiés où se retrancheraient les membres de la communauté Tutsi et auraient donné le mot d’ordre à leurs militants de les mettre hors d’état de nuire ».

- Publicité-

Dans la foulée, le parti cher au président Tshisekedi note que ces sont des imputations mensongères et condamne les actes terroristes ainsi que l’agression de la RDC par le Rwanda.

« L’UDPS dénonce les imputations mensongères du M23 et condamne ses actes terroristes ainsi que l’agression de notre pays par le Rwanda. L’UDPS qui a toujours œuvré pour la non-violence s’opposera et condamnera, sans réserve, les actes de violence ou d’incitation à la haine tribale qui se commettraient sur le sol de congolais et ce, d’où qu’ils viennent », peut-on lire dans cette note d’information.

À en croire le même communiqué, l’UDPS rappelle être un Parti national qui a mené une lutte démocratique, 37 ans durant, « contre tous les régimes dictatoriaux qui se sont succédés dans notre pays sans jamais recourir ni aux armes ni à l’incitation de ses membres à la haine tribale ». Ainsi, l’UDPS se dit un Parti organisé, disposant des organes animés par des responsables bien connus qui sont les seuls habilités à l’engager. « A ce titre, aucune autre personne non désignée ne peut ni l’engager ni parler en son nom », soutient-elle.

Par ailleurs, à ce moment où la RDC est confrontée à des attaques terroristes perpétrés par le M23, accusé d’être soutenu par Kigali, l’UDPS en appelle au peuple congolais à demeurer « vigilant et à ne pas céder à la provocation des ennemis de la République qui, face à la désapprobation internationale de leurs crimes, cherchent désespérément des alibis pour justifier leur guerre injustement imposée à notre pays.»

« Ainsi, l’UDPS demande-t-elle au peuple congolais de soutenir notre Armée qui défend notre patrie au prix du sang et à se mobiliser, comme un seul homme, derrière le Chef de l’Etat, Commandant Suprême des Forces Armées Congolaises et de la police, dans ses efforts inlassables tendant à ramener la paix dans l’Est de notre pays », a martelé le parti présidentiel.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img

EN CONTINU