PUBLICITÉ

Consultations de Nairobi : Les leaders de quatre groupes armés de l’Ituri favorables à l’appel de Tshisekedi

Les leaders de quatre groupes armés de l’Ituri se disent prêts pour faire la paix avec le gouvernement congolais. Cette volonté a été manifestée, jeudi 19 mai 2022 à Bunia, lors d’une rencontre de ces chefs miliciens avec une délégation de la présidence de la RDC et l’ambassadeur du Kenya, en poste au Congo-Kinshasa, sous la facilitation de la mission onusienne.

Selon la Radio des Nations-Unies en RDC, ces groupes armés engagés à participer au deuxième round des consultations de Nairobi (Kenya) sont notamment : la FPIC, l’ARDPC/CODECO, la FDBC et la FRPI.

- Publicité-

Ces derniers affirment avoir démontré « leur bonne foi pour la recherche de la paix en Ituri », notamment en signant un acte unilatéral d’engagement pour la cessation des hostilités et en mobilisant leurs troupes pour le pré-cantonnement.

En à croire la Radio Okapi, ces leaders des groupes armés affirment attendre du gouvernement congolais la matérialisation des engagements pris dont le respect de leurs cahiers de charges et le lancement effectif du programme de DDRC-S. Cependant, seul l’URDPC/CODECO n’a pas encore répondu à l’appel de Tshisekedi pour des raisons non encore exprimées.

En séjour en Ituri, l’équipe de la présidence de la République a invité ces groupes armés à déposer les armes sans conditions. Placée sous état de siège, depuis près d’un an déjà, la province de l’Ituri n’a cessé d’enregistrer des cycles des violences armées. Traqués par les FARDC, appuyées des forces ougandaises UPDF, les rebelles ADF, originaires d’Ouganda, continuent de perpétrer les massacres notamment dans la bonne partie du Sud du territoire d’Irumu, en Ituri.

Pour sa part, l’administration militaire, aux affaires depuis mai 2021, sollicite encore du temps pour entrer dans les phases finales des opérations militaires visant à éradiquer complètement les groupes armés dans l’Est déchiré de la RDC. Selon l’armée, ces phases consistent notamment à conquérir et maintenir la paix et la stabilité dans cette partie du pays.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU