PUBLICITÉ

Ituri : Les FARDC-UPDF ont récupéré en trois mois 14 localités jadis bastions des ADF

L’armée congolaise a affirmé, ce mercredi 18 mai 2022, qu’au moins 14 localités jadis considérées comme bastions des rebelles ADF sont passées sous contrôle des forces armées FARDC appuyées par l’armée ougandaise, les UPDF, en trois mois des opérations conjointes dénommées « Shujaa » qui visent à traquer les ADF, retranchés dans la bonne partie du territoire d’Irumu, en province de l’Ituri, placée sous état de siège depuis mai 2021.

Selon la Radio Okapi, qui livre ces informations, il s’agit pour la plupart des villages situés dans le Sud-est du territoire d’Irumu. Ces villages sont entre autres les villages : Zunguluka, Masiza, Mbipa, Machini1 et 2, Baitata, Belu, Bwakadi, Katanga et Nyakisozi.

- Publicité-

Avec le même appui des forces ougandaises, l’armée assure poursuivre la traque contre les ADF, auteurs des massacres en série dans l’Est, aux villages Botonga, Tondoli, Bulango et Mitembo.

Mardi, la haute hiérarchie de l’armée ougandaise a annoncé le retrait de ses troupes dans l’Est de la République démocratique du Congo. Ce retrait pourrait intervenir dans deux semaines. Cependant, ces opérations pourraient encore se poursuivre pendant au moins 6 mois.

« Pour être clair, l’opération Shujaa se poursuivra même pdt encore 6 mois si les 2 présidents Kaguta Museveni et Félix Tshisekedi décident de le prolonger. Les deux d’entre eux sont les autorités ultimes. Les forces conjointes de l’UPDF et des FARDC sont heureuses de continuer à éliminer les ADF », a affirmé, dans un tweet, le commandant des forces terrestres de l’UPDF, qui est également fils de Museveni.

Il sied de rappeler que les deux forces armées FARDC-UPDF sont en opérations conjointes depuis novembre 2021 dans l’Est de la RDC. Après des succès majeurs enregistrés dans la région de Beni au Nord-Kivu, ces opérations militaires se poursuivent actuellement contre les ADF, qui se sont se repliés vers l’Ituri.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU