PUBLICITÉ

RDC : Le PPRD dénonce les arrestations « arbitraires » de ses cadres, membres et alliés

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en sigle, dénonce avec la « dernière énergie » les arrestations arbitraires de ses cadres, membres et alliés ce dernier temps.

Dans un communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD ce mercredi 20 avril 2022, le Secrétaire permanent du PPRD, Emmanuel Shadary affirme que la dernière arrestation arbitraire et la détention illégale dans un cachot de l’ANR à Kinshasa est de Momo Mulapu, Chef de Département en charge de la Communication et Médias au Comité Exécutif Provincial du PPRD/Lualaba à Kolwezi.

- Publicité-

Selon Emmanuel Shadary, ce dernier a été menotté et transféré à Kinshasa à l’insu de sa famille politique et biologique qui s’inquiètent de son sort alors qu’il est diabétique.

Le PPRD exige sans condition la libération immédiate de son Camarade Momo Mulapu détenu à un lieu secret de l’ANR à cause de ses opinions politiques.

Le PPRD attire l’attention de la communauté nationale, les partenaires extérieurs, notamment, les ONG des droits de l’homme, la MONUSCO, sur la détérioration de l’État de droit et du climat politique à l’aube des élections générales de 2023.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU