PUBLICITÉ

Brazzaville : Kagame appelle à une « collaboration constante » pour lutter contre l’insécurité notamment dans l’Est de la RDC

Arrivé lundi 11 avril dans la capitale de la République du Congo, le Président Rwandais, Paul Kagame a prononcé son discours devant le Parlement congolais de Brazzaville réuni en congrès. Dans son speech axé sur la sécurité, la paix, l’intégration régionale et l’unité africaine, le Chef de l’État Rwandais a appelé à une « collaboration constante » pour lutter contre l’insécurité dans la région des Grands Lacs.

Dans son discours de 18 minutes en anglais, il a relevé qu’au sein de la région des Grands Lacs quelques poches d’insécurité persistent, estimant que la lutte contre ce fléau nécessitait une collaboration régionale constante, notamment à l’Est de la République Démocratique du Congo, où opèrent des groupes armés.

- Publicité-

Il a affirmé que 5000 troupes rwandaises étaient stationnées sur le continent, en Centrafrique et au Soudan du Sud notamment, où elles interviennent dans le cadre de missions de maintien de la paix des Nations-Unies.

« Il y a aussi beaucoup de conflits qui durent des décennies sur le continent. Ce qui explique cela, c’est notre inaction, il est temps de rebattre les cartes », a-t-il indiqué.

Pas plus loin qu’au mois de mars, l’Est de la République Démocratique du Congo, frontalier du Rwanda a de nouveau connu des tensions entretenu par le mouvement rebelle M23. L’armée de la RDC a récemment accusé le Rwanda de soutenir ce mouvement M23, ce que Kigali dément.

Au milieu de l’insécurité à l’échelle mondiale et du COVID-19, selon Paul Kagame, le partenariat entre Kigali et Brazzaville peut être «source de stabilité, de croissance et de prospérité» au sein de la région de Grands Lacs. Dans la foulée, il est prévu ce mardi 12 avril, apprend-on, la signature d’une série d’accords entre le Président Denis Sassou-Nguesso et le Président Paul Kagame sur la coopération, la sécurité ou encore dans le domaine du foncier.

Christian Okende & AFP

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU