Sud-Kivu : La RDC expluse 101 rwandais en « séjour irrégulier » à l’île d’Idjwi

- Publicité-

Des citoyens rwandais, un total de 101, en séjour irrégulier en République Démocratique du Congo, ont été expulsés jeudi 13 janvier 2022 par les autorités congolaises en étroite collaboration avec leurs homologues du Rwanda.

Ces derniers, demandeurs d’asile à Idjwi au Sud-Kivu, avaient commencé à fouler le sol congolais par petits groupes sur l’Ile d’Idjwi Sud à partir de dimanche dernier. Ils disent fuir la vaccination forcée contre le Covid-19 qui frappe leur pays, le Rwanda.

« On nous a dit de fermer nos valises. Nous sommes ici en RDC, mais nous ne savons pas où nous allons. Nous ne voulons pas retourner dans notre pays. Nous voulons rester ici. Nous demandons aux organisations qui encadrent les réfugiés d’assurer notre sécurité », a lâché sur Top Congo, une femme expulsée.

Cependant, leur rapatriement s’est déroulé dans un climat de parfaite harmonie entre les autorités congolaises et les autorités rwandaises, renseignent les autorités locales.

« J’ai contacté le gouverneur de Rubavu qui m’a confirmé qu’ils sont bien arrivés chez eux au Rwanda. Ils étaient au nombre de 101. Toutes les dispositions ont été prises pour leur permettre d’arriver sans problème. Un bateau a été mis à leur disposition », a indiqué une autorité coutumière de la place.

Du côté rwandais, les autorités n’ont pas compris pourquoi ces gens « ayant une même conviction religieuse » se sont désintéressés à la vaccination anti-Covid-19.

Les sources locales à Idjwi ont renseigné que certaines personnes ont tenté de se soustraire lors de l’opération de rapatriement mais elles ont vite été rattrapées. Elles affirment qu’elles craignaient déjà pour leur sécurité une fois de retour au Rwanda.

L’ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent Karega, contacté par Radio Okapi, s’est réservé de tout commentaire. Il avait annoncé mercredi passé dans une interview à Radio Okapi qu’il ne comprenait pas pourquoi ce groupuscule devait fuir le Rwanda au motif d’échapper à la vaccination, qui est pourtant universelle.

Serge SINDANI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection