Congo hold-up : Joseph Kabila menace de saisir la justice congolaise et internationale pour rétablir sa réputation

- Publicité-

Accusé par un consortium de médias et d’ONG d’être au cœur d’un vaste détournement de près de 150 millions USD du fisc congolais, l’ancien Président de la République démocratique du Congo brise son silence mythique et veut rétablir sa réputation. Par le biais de ses avocats qui ont tenu ce jeudi 23 décembre un point de presse, Joseph Kabila menace de saisir « au moment opportun » la justice tant en RDC qu’à l’étranger contre les auteurs de l’enquête dite « Congo hold-up ». Pour le collectif d’avocats de Joseph Kabila, leur client « a toujours fait preuve du patriotisme et d’intégrité dans la conduite des affaires » du pays.

« Nous nous réservons, donc, au moment opportun, le droit de recourir aux voies légales pour rétablir le respect,.l’honneur et la réputation du Président de la République honoraire, qui a toujours fait preuve du patriotisme et de l’intégrité dans la conduite des affaires de notre pays. C’est à cause de ce patriotisme et de son amour pour notre beau pays qu’il a préféré, après son deuxième mandat, continuer y à vivre modestement parmi les siens, au lieu de s’installer dans les grands palaces à l’étranger », disent ses avocats.

Le collectif d’avocats de Joseph Kabila, actuellement sénateur à vie, estiment que « l’acharnement » dont est victime leur client, « appelle à une réponse énergique et appropriée ».

« L’acharnement sur la personne du Président de la République honoraire, de la part des médias internationaux politiquement orientés et instrumentalisés, appelle une réponse énergique et appropriée par toutes les voies de droit », promettent-ils.

Stéphie MUKINZI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection