FARDC-UPDF : « la MONUSCO n’a jamais été associée dans la planification militaire des opérations conjointes » (Bintou Keita)

- Publicité-

La représentante du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita a tenu, le jeudi 17 décembre, un point de presse depuis la ville de Beni où elle séjourne pour évaluer les opérations conjointes que mènent les FARDC et les UPDF contre les rebelles ADF qui opèrent dans la partie Est de la RDC, indique l’ACP.

Dans son point de presse, Mme Bintou Keita a fait savoir que la Monusco n’a jamais été associée dans la planification militaire des opérations conjointes FARDC-MONUSCO depuis son lancement.

D’après l’agence de presse congolaise, au sujet du retrait de la Monusco de la région de Beni, la représentante du secrétaire général a annoncé avoir remis un plan de transition au conseil de sécurité des Nations Unies et au coordonnateur des opérations conjointes FARDC-MONUSCO avec qui elle a eu un tête-à-tête.

Pour Bintou Keita, ce plan transition doit être graduellement évalué par les autorités de la RDC jusqu’à 2024 car, selon elle, ce plan définit les critères ainsi que les conditions du retrait progressif de la Monusco.

De ce fait, selon les informations rapportées par cette agence de presse, la représentante du secrétaire général de l’ONU a indiqué qu’il est important que les deux armées engagées conjointement dans la traque contre les ADF respectent les droits de l’homme, avant d’ajouter que la Monusco reste disposer à soutenir les FARDC.

Il sied de noter que Bintou Keita est venue à Beni pour parler avec le Coordonnateur des opérations ainsi que les autorités militaires des OPS1 en vue de s’imprégner de l’évolution des opérations conjointes mutualisées des FARDC-UPDF qui se déroulent dans la région pour traquer les ADF et autres groupes armés.

Christian Okende & ACP

notre sélection