RDC : Le Gouvernement promet 4,5 millions USD comme « prime de la gratuité » aux enseignants de l’école primaire dès décembre

- Publicité-

Le Gouvernement a pris l’engagement d’allouer plus de 9 milliards des francs congolais soit 4,5 millions USD comme « prime de la gratuité » aux enseignants de l’école primaire pour le mois de décembre 2021, a appris jeudi l’ACP de source proche du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Selon cette source de l’ACP, « la prise en charge des autres revendications des enseignants seront mise en application à partir de l’exécution du budget en examen à l’Assemblée nationale ».

Il s’agit des enseignants désactivés, les retraités, les enseignants de carrière et les nouvelles unités ou les mécanisés non payés.

Belly Nkoy, chargé des contentieux national du Syndicat des écoles du Congo (SYECO), cité par l’ACP, explique « qu’il y a eu des avancées dès le début de nos négociations. Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, a signé une note circulaire revue sur les frais de scolarité pour éclaircir le champ d’application de la gratuité, selon laquelle la gratuité, conformément à la Constitution, ne concerne que l’enseignement primaire ».

D’après ce dernier, au niveau des écoles secondaires, la solution est déjà trouvée. « Les parents devront suppléer un montant pour répondre aux besoins des enseignants. Mais ce n’est pas la motivation comme les autres confondent », a-t-il dit.

Au cours des négociations de Mbuela Lodje, entre le Gouvernement et le ban syndical, dans la province du Kongo-Central, les deux parties ont approuvé un rapport final qui tourne principalement autour de la bonne rémunération des professionnels de la craie.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection