Ituri : début du procès de 30 présumés miliciens CODECO poursuivis pour « crime contre l’humanité »

- Publicité-

L’audience foraine du tribunal militaire de garnison de l’Ituri dans le centre de négoce d’Iga-barrière, situé à 25km du centre-ville de Bunia, dans le territoire de Djugu, dans une affaire opposant l’auditeur militaire de garnison contre 30 présumés miliciens de CODECO s’est ouvert, a annoncé lundi à l’ACP le président de cette juridiction militaire le Lt colonel José Ndemba Hulungu.

Il a précisé que ces prévenus répartis dans quatre dossiers sont poursuivis pour « crime contre l’humanité par meurtre, déportation, persécution et participation à un mouvement insurrectionnel ».

Cette première journée est consacrée à l’identification de prévenus qui s’en est suivi avec l’étape de la lecture des infractions à charge de chacun de ces présumés miliciens de CODECO avant que le tribunal militaire ne puisse entrer dans le fond de cette cause.

Au regard de la gravité de fait à charge de ces prévenus, en cas de leur condamnation, ceux-ci risquent d’écoper de lourdes peines ainsi que de dommages et intérêts à réparer en faveur de victimes d’innombrables atrocités.

Le tribunal militaire de garnison de l’Ituri dispose de deux semaines pour rendre son verdict après débat entre les parties au procès qui sont le ministère public, la défense ainsi que la partie civile, renseigne-t-on.

Stéphie MUKINZI

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection