jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 18:32 18 h 32 min

Kinshasa : la Police interdit la levée des dépouilles mortelles le weekend

- Publicité-

Le Commandant de la Police Nationale Congolaise (PNC), pour la ville province de Kinshasa, a annoncé que désormais les dépouilles mortelles ne pourront plus être levées le week-end. Le Général Sylvano Kasongo l’a fait savoir, ce dimanche 25 juillet, lors de son passage aux antennes de la radio Top Congo. Dans le cas général, les corps ne seront levées que de lundi à jeudi et les weekends uniquement pour des cas exceptionnels, informe-t-il.

« Les levées des corps interviendront de lundi à jeudi. Du vendredi au samedi, ce ne sera que pour des cas exceptionnels et ne seront autorisés que 5 corps par morgue », annonce le commandant de la Police/Kinshasa.

Le responsable de la Police justifie cette décision dans le but « de lutter pour qu’il y ait le moins de gens possible dans des morgues. Quand le nombre est limité, il n’y aura pas beaucoup de contaminations » au Covid-19. Il dit constater que « c’est souvent dans des deuils qu’il y a beaucoup de contaminations ».

À cette occasion, il rappelle même « l’arreté du Gouverneur de la ville de Kinshasa interdisant le dépassement de plus de 50 personnes dans les lieux de deuil » de la morgue au cimetière.

Accès conditionné aux morgues

Le Général Kasongo a, en outre, conditionné désormais l’accès aux morgues par un jeton. Pour ce faire, il a tenu une réunion avec les responsables des morgues de Kinshasa.

« Nous avons tenu une réunion avec les responsables des hôpitaux et des morgues pour y mettre de l’ordre. Désormais, l’admission aux morgues est soumise à la présentation d’un jeton qui sera remis par la morgue lors du dépôt de la dépouille pour un nombre limité de personnes.Tout celui qui n’aura pas de jeton à la morgue sera interpellé par la police », prévient-t-il.

 »La pandémie de Covid tue, mais beaucoup de gens n’y croient pas. Il suffit de faire la ronde des morgues et des hôpitaux pour s’en rendre compte ».

Par ailleurs, le Général Sylvano Kasongo a exhorté la population au « respect de gestes barrières dans des morgues, notamment le lavage des mains et le prélèvement des températures aux entrées et le port obligatoire et correct des masques ».

Stéphie MUKINZI

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection