PUBLICITÉ

Gilbert Kabanda sur l’evaluation de l’état de siège : «d’ici deux semaines maximum, la situation ne sera plus la même »

Quelques membres du gouvernement congolais ont été au tour du premier ministre Sama Lukonde ce mardi 1er juin 2021. Il était question au cours de cette rencontre, de passer en revue l’évolution de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Je

Parmi les membres du gouvernement présents à la primature, Aimé Boji Sangara Ministre d’Etat, Ministre du Budget, Gilbert Kabanda Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants; Nicolas Kazadi Ministre des Finances; ainsi que Célestin Mbala Général d’armées et Chef d’Etat Major Général des FARDC.

- Publicité-

Des informations de la Primature renseignent que des dispostions de renforcement en capacités des militaires congolais sur le terrain ont été prises au cours de cette séance de travail.

« L’évolution de l’état de siège qui a été décrété par le gouvernement, ce que nous pouvons dire à ce stade c’est que, comme tout processus, il y a le démarrage, il y a l’accélération, et puis il y a le point qu’on arrive à l’objectif final » a déclaré Gilbert Kabanda, Ministre de la défense nationale.

« Pour le moment, nous sommes en phase de l’accélération, parce que tous les dispositifs sont pris, c’est comme un avion qui décolle, avec les ressources que le Ministre du budget et le Ministre des finances ont mis à la disposition du ministère de la défense nationale, nous allons connaître une accélération des activités de l’état de siège » a-t-il ajouté.

Le Ministre de la défense a indiqué par ailleurs que les opérations sur terrain vont démarrer avec la logistique et toutes les capacités financières. « Il y a des hommes que nous allons devoir bouger pour aller dans les zones de l’état de siège et je peux vous rassurer, d’ici deux semaines maximum, la situation ne sera plus la même», a-t-il annoncé.

Ce mardi 1er juin, en province du Nord-Kivu par exemple, Le Général de Brigade Bertin Mputela Nkolito est entré en fonctions comme nouveau Commandant du Secteur opérationnel Sukola 1 grand Nord.

Pendant ce temps, au moins 5 personnes sont mortes dans une nouvelle attaque attribuée aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), à Mayimoya dans le territoire de Beni, selon les informations livrées à POLITICO.CD par la société civile locale.

Merveilles Kiro

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU