lundi, mars 8, 2021
DRC
26,627
Personnes infectées
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
3,483
Personnes en soins
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
22,432
Personnes guéries
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min
DRC
712
Personnes mortes
Updated on 8 March 2021 à 19:26 19 h 26 min

RDC/Justice : Kalev Mutond poursuivi par Christopher Ngoyi et Jean Claude Muyambo

- Publicité-

Kalev Mutond, ancien patron de la redoutable Agence Nationale des Renseignements (ANR), est actuellement visé par deux plaintes. D’abord, celle de Christopher Ngoyi Mutamba, défenseur des droits de l’homme et président de la coordination de Synergie Congo Culture et Développement. Puis, celle du bâtonnier Jean-Claude Muyambo, président du parti politique SCODE. Les deux plaintes ont été déposées cette semaine.

Au Parquet général de Kinshasa/Matete, sur 4ème rue Limete, Christopher Ngoyi porte plainte pour «tentative d’assassinat, enlèvement, torture et empoisonnement», des faits qui remontent à la période après son arrestation au soir du 21 janvier 2015.

Contacté par notre rédaction, Christopher Ngoyi explique l’opportunité de sa plainte. “J’ai attendu tout ce temps pour que la justice soit effective et aujourd’hui il y a État de droit. Si Kalev sera reconnu coupable, que la Justice puisse l’inculper ou le condamner selon les dispositions de la loi. S’il ne le sera pas civilement, que l’État puisse me dédommager. J’ai été victime de lui-même personnellement, par ses services”, a-t-il déclaré au cours de l’entretien.

Au sujet du mobile de son arrestation, Christopher Ngoyi révèle ce qui suit : “Le jour où on me présente à la presse, Kalev Mutond est venu lui-même directement me voir. Il m’a dit qu’il ne voulait pas avoir mon sang sur ses mains et que je devais m’estimer heureux d’aller devant le juge tout en étant mensongèrement reproché d’avoir organisé les manifestations du 19, 20 et 21 janvier 2015”, a-t-il indiqué.

Christopher Ngoyi se montre déterminé. “Maintenant que nous sommes dans un État de droit, que ce service ne soit pas un service de répression et de musèllement des libertés et que les agents de ce service sachent qu’ils peuvent être rattrapés un jour. Que cela serve d’exemple pour qu’à l’avenir qu’il y ait pas un autre Kalev Mutond à l’ANR”, a-t-il conclu.

Hormis Christopher Ngoyi, le bâtonnier Jean-Claude Muyambo Kiassa a lui aussi initié une action judiciaire contre Kalev Mutond. Il s’agit d’une plainte qui vient en complément à celle du 25 janvier 2016.

Dans cette plainte du 15 janvier 2021, le bâtonnier poursuit Kalev Mutond pour arrestation arbitraire, tortures physiques et morales, traitement inhumain et dégradant et tentative d’assassinat. Son avocat, Maître Michel Kunda, a adressé la plainte au Procureur Général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

BMB

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection