mercredi, novembre 18, 2020
DRC
11,866
Personnes infectées
Updated on 18 November 2020 à 14:22 14 h 22 min
DRC
364
Personnes en soins
Updated on 18 November 2020 à 14:22 14 h 22 min
DRC
11,180
Personnes guéries
Updated on 18 November 2020 à 14:22 14 h 22 min
DRC
322
Personnes mortes
Updated on 18 November 2020 à 14:22 14 h 22 min

Ferdinand Kambere: « L’ennemi numéro 1 du peuple congolais est celui qui s’inscrit dans un schéma de la violation répétée et intentionnelle de la Constitution »

- Publicité-

Le secrétaire permanent adjoint du PPRD, parti politique de Joseph Kabila, aeutorité morale du FCC et ancien président de la République, Ferdinand Kambere, a réagi sur Top Congo FM, lundi 16 novembre 2020, aux propos de Jean-Marc Kabund qui, lors d’un meeting populaire dimanche 15 novembre 2020 à Kikwit (Kwilu), a demandé « au peuple congolais, partout où il se trouve, de résister jusqu’à ce que nous allons mettre (l’ancien président de la République et sa plateforme politique) hors d’état de nuire ».

« L’ennemi numéro 1 du peuple congolais est celui qui s’inscrit dans un schéma de la violation répétée et intentionnelle de la Constitution et qui veut s’obstiner à rester dans ce schéma là en exerçant le pouvoir en violation de la Constitution. Et le peuple doit les mettre hors d’état de nuire », a répliqué Ferdinand Kambere à JM Kabund.

 » Il est clair que l’UDPS veut couvrir sa façon chaotique de gérer le pays. Ils cherchent les boucs émissaires (en accusant) Joseph Kabila et le FCC », selon Ferdinand Kambere

Pour ce, Ferdinand Kambere appelle donc à la démission des ministres UDPS.

« Pourquoi tromper la population qu’il y a un accord qui ne fonctionne pas, mais il y a des ministres de l’UDPS qui restent dans le gouvernement sur base de ce même accord ? », s’interroge le secrétaire permanent adjoint du PPRD.

Ferdinand Kambere constate, par ailleurs, que « depuis qu’ils chantent que cet accord les empêche de diriger, on n’a jamais vu un seul ministre de l’UDPS démissionner de son poste ».

« Ces ministres doivent laisser ces postes qu’ils ont dans le gouvernement parce que, pour eux, l’accord n’existe plus. Et que les autres assurent l’intérim », estime le numéro 2 du parti phare du Front commun pour le Congo (FCC).

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...