mardi, juillet 14, 2020
DRC
8,135
Personnes infectées
Updated on 14 July 2020 à 13:39 13 h 39 min
DRC
3,997
Personnes en soins
Updated on 14 July 2020 à 13:39 13 h 39 min
DRC
3,948
Personnes guéries
Updated on 14 July 2020 à 13:39 13 h 39 min
DRC
190
Personnes mortes
Updated on 14 July 2020 à 13:39 13 h 39 min
publicité

RDC: Le Cardinal Ambongo appelle les Catholiques et protestants à se mettre en bon ordre de bataille

En marge de la commémoration du 60e anniversaire de l’indépendance de la RDC, le Cardinal Fridolin Ambongo est revenu dans son homélie du 30 juin 2020 sur les principaux points d’actualité notamment la désignation des animateurs de la Commission électorale nationale indépendante, CENI et les propositions de lois controversées sur la réforme de la Justice initiées par les députés nationaux Aubin Minaku et Garry Sakata.

Le Cardinal Ambongo appelle les chrétiens des églises catholique et protestante à se mettre en bon ordre de bataille pour barrer la route aux projets iniques de choix des animateurs de la CENI et de trois lois sur la caporalisation du pouvoir judiciaire. Pour le cardinal, « il y a l’acharnement de la majorité parlementaire actuelle à faire main basse sur la CENI et la Magistrature. Ce sont des pratiques qu’on ne peut jamais tolérer.« 

Mgr Fridolin Ambongo annonce des jours difficiles à venir et demande au peuple de se tenir prêt en cas de passage en force des propositions des lois controversées et de la désignation des animateurs de la CENI sans le consentement du peuple. « Les jours à venir seront difficile. Je tiens ici à demander au peuple, de se tenir en ordre de marche. Lorsque le moment viendra, lorsqu’ils s’obstineront à faire passer ces lois et ces personnages à la tête la CENI, il faudra qu’ils nous trouvent sur leur chemin., » a déclaré le Prélat catholique.

Le cardinal du Congo dit ne pas comprendre que 60 ans après son accession à la souveraineté internationale, le peuple congolais continue à s’appauvrir. « Comment comprendre que 60 ans après son accession à la souveraineté internationale, le peuple congolais continue à s’appauvrir au point d’être classé aujourd’hui parmi les peuples les plus misérables de la terre.« , fustige-t-il.

Il s’interroge aussi sur la présence des groupes armés en RDC et sur l’incapacité de notre armée à les déloger. « Comment expliquer que toute une armée du pays comme le Congo ne soit pas capable de déloger ces quelques individus qui sont dans la brousse à Beni. Et pourtant,…, l’Armée avait solennellement annoncé ici la fin de ces Mouvements ADF-NALU.« 

S’agissant de la restauration de l’État de droit, l’archevêque de Kinshasa évoque l’indépendance de la CENI et de la justice. « Quand on parle de l’Etat de droit, il y a ces principes-là : l’indépendance de l’organe qui organise les élections et l’indépendance de la Justice, de la Magistrature. Si vous n’avez pas ces deux-là, oubliez l’importance qu’on puisse accorder au peuple., » dit il.

Pour Mgr Ambongo, « On ne se sent pas du tout redevable à ce peuple. A cela s’ajoutent la culture de l’impunité pour les grands. On sanctionne les petits qui volent une poule, qui vole une chèvre, qui donne un coup à quelqu’un.« 

Le numéro un de l’église Catholique en RDC affirme que « le grand rêve des Congolais a été progressivement brisé par une série des faits et événements. « Nous avons connu la succession des régimes autocratiques qui arrivent au pouvoir comme les colons sans aucun souci de la volonté du peuple., » a-t-il rappelé. Et de conclure: « Nous, au Congo, nous rêvions l’indépendance ; de telle sorte que notre indépendance a été rêvée avec émotion, avec passion, avec l’irrationalité, au point qu’à ce moment-là, nous ne savions pas ce qui nous attendait le lendemain.« 

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...