lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 8:59 8 h 59 min

RDC : Tina Salama dénonce « le double jeu » des cadres du FCC contre le président Tshisekedi

La porte-parole d’adjointe du président Félix Tshisekedi dénonce le « double jeu » des cadres de la coalition de l’ancien président Joseph Kabila, qui mettraient des battons dans les roues du Chef de l’Etat congolais.

- Publicité-

Le « comportement » des cadres du Front Commun pour le Congo (FCC) exacerbent de plus en plus autour du président Félix Tshisekedi. Tina Salama, porte-parole adjointe du Chef de l’Etat congolais a haussé le ton, dénonçant des « sales coups » de certains cadres Kabilistes. « Le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo tient beaucoup à la coalition et surtout à la stabilité des institutions. Mais à voir le comportement et les agissements de certains cadres du FCC, nous nous posons des questions sur leur sincérité », dit-elle, jointe au téléphone par POLITICO.CD.

Des cadres de la coalition FCC ont multiplié des sorties critiquant la gestion du président Félix Tshisekedi, malgré le fait que ce dernier est en alliance avec Joseph Kabila.  A titre d’exemple, Barnabé Kikaya, ancien Conseiller spécial du président Joseph Kabila en matière diplomatique, a multiplié des sorties médiatiques pour dénoncer l’actuel Chef de l’Etat. « Udps contre Udps, Udps contre Unc, Cach contre FCC, Conseil D’Etat contre Parlement, policiers contre députés: 2023, épitaphe pour un régime qui ne respecte pas les alliances et qui navigue à vue: CONFUSION TOTALE, pourra-t-on lire sur la pierre tombale. L’urne sera impitoyable”, a tweeté M. Kikaya le 13 juin dernier.

Aux côtés des sorties sulfureuses de Kikaya, il y a également les sorties d’autres cadres notamment la sœur jumelle de Joseph Kabila, la députée Jaynet Kabila qui a dénoncé les conditions des militaires congolais. Il y a également de actes politiques lourds des conséquences ; notamment les derniers épisodes au Parlement congolais où les présidents des deux chambres n’ont pas hésité à égratigner le Chef de l’Etat. La présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda, prenant la parole en février dernier, n’a hésité à menacer de manière voilée le président Tshisekedi de destitution. De son côté, le ministre du Portefeuille, issu du FCC, s’est assis sur les ordonnances de nomination de mandataires par le Chef de l’Etat congolais.

Face à ce tableau sombre, Mme Tina Salama estime que des cadres du FCC menacent la stabilité de la RDC et de la coalition liant le président Félix Tshisekedi à son prédécesseur Joseph Kabila. « Beaucoup restent nostalgiques des avantages qu’ils avaient avant. Ils oublient que les choses ont changé. Pire, ils travaillent activement contre le Président de la République, en l’attaquant, alors qu’ils font partie des institutions actuelles et de la gestion même du pays. Le bilan n’est pas seulement celui-ci du Président », insiste-t-elle.

Ainsi, estime Mme Salama, « en sabotant l’action du Président de la République, ils sabotent eux-mêmes leur avenir puisqu’ils font partie intégrante du pouvoir actuel. Ils occupent la majorité des institutions dont les deux chambres du parlement et le gouvernement ; en plus des entreprises publiques. Par quel mécanisme peuvent-ils se soustraire de la gestion et ne récupérer que les initiatives du Chef de l’Etat qui marchent et qui sont saluées par la population ? » interroge la Porte-parole adjointe du président Tshisekedi.

« Nos amis doivent faire attention. Le peuple n’est pas dupe. Torpiller l’action du Chef de l’Etat en estimant que cela profiterait au FCC c’est se tirer une balle dans le pied. Le Chef de l’Etat et le président Honoraire Joseph Kabila s’entendent bien. Ces activités sulfureuses et intempestives viennent des gens qui veulent créer le chaos à leurs propres avantages », dénonce Mme Salama.

Au sujet de la récente proposition de loi controversée autour des magistrats congolais par des cadres du FCC dont Aubin Minaku, Mme Tina Salama fait savoir que le président Félix Tshisekedi « tient à la stabilité des intuitions et à leurs indépendance ». A ce titre, « poursuit-elle, nous mettons en garde contre des initiatives qui pourraient conduire à des escalades.»

- Advertisement -
- Advertisement -

22 Commentaires

  1. Une sortie mediatique consistante de Mme Salama. Une grande premiere ‘a la presidence qui a jusque-la brille par l’absence complice ou coupable. Mme Salama doit continuer ‘a evoluer dans ce sens, la voie de la Presidence doit etre entendue et fortement. Bravo!

  2. A l’instant qu’il constate qu’on LUI fait des batons en route et il remarque qu’il y a manque de sincérité alors pourquoi continue-t-il? Comment expliquer une personne qui ne t’aime pas toi tu l’aimes à mort? IL EST MALADE

  3. Il n’était plus que temps! De qui se moque-t-on?
    Le référendum populaire est l’une des voies droites pour mettre fin aux turpitudes de ces politiciens en mal de positionnement.

  4. Faut-il laisser Tshilombo diriger le pays comme son parti divisé? Le projet de 100 jours avec le détournement sans merci des membres du Cash qui ont signé le trésor public en puisant dans les réserves des devises internationales. L’hémorragie judiciaire n’ en parlons pas avec une république des juges sans déontologie professionnelle ni probité morale. Bref nous sommes dans un état policier où les parlementaires, représentants du sont maltraités comme des chegues. Du jamais vu depuis 1889. Les incursions des armées étrangères sont généralisées dans tous le quatre coins du pays. Eza pasi na mauwa madame lia bongo ya ofele po osalaka musala moko te.

  5. Vous avez fait un mauvais choix, il est difficile de melanger le nouveau vin avec l’ancien, le gout vraiment sera difficile a deguster, fcc n’est pas content du success de Felix

  6. A mon avis, quand il ya coalition la responsabilité de la gestion du pays , d’où le bilan sera demandé aux deux groupes en coalition. A mon humble avis , ceux qui font de déclarations intempestives contre le chez de l’État ignorent qu’ils s’attaquent à leur tête d’affiche, leur autorité morale, car s’il y a deux accords , ce sont les deux figures emblématiques qui se sont mis d’accord pour signer ledit accord,quitte aux membres de toutes les deux parties de respecter l’accord. Une autre démarche montrera leur déloyauté à leur leader.

  7. Quand on mélange une orange pourri, avec des bonnes 🍊, toutes va être contaminée, cette coalition c’est un mélange des hommes pourris et vous attendez à quelle résultât, fcc+cash=0

  8. Elle, Jeanette Kabila, a les couilles de parler l’armée maintenant. Soyons serieux.!!!!!! Son frère a t il pu faire quelques choses en 18 ans!? Comme il n’est plus au pouvoir, elle l’ouvre sa bouche. Bullshit

  9. Bien dit mum bravo toi Au moin tu prends la parole pour dénoncer l’esprit diabolique des cadres du fcc et leur désir de nuire

  10. Le président de la république Félix Tshisekedi Tshilombo avait parlé lors de son périple à Londres de bic rouge. Où en sommes nous ? Qu’il s’assume. C’est un peu trop facile de pleurer en coulisses.

  11. Merci Madame Salima. Je n’ai pas coutume de réagir aux articles. Je tiens à vous féliciter. Le silence à la présidence donne l’impression d’une certaine incompetnce, si pas complcité. Comme vous le dites: comment les gens de FCC osent parler des conditions deplorables dans lesquelles les militaires et policiers vivent? comment laissez-vous passer ce genre d’incongruité de la part des gens qui ont mis ce pays par terre? Néanmoins, je ne suis pas certain que Mr. Kabila s’accorde bien avec l’actuel président. sinon il rappelerait ses troupes à l’ordre.

  12. La soeur  »jumelle » de JKK (2 jumeaux nés à des endroits differents dans l’histoire de l’humanité) prétend donner des leçons aux Congolais !! sans se rendre compte que la branche fragile sur laquelle la kabilie s’est assise s’appelle FATSHI

  13. Le mandat porté par Antoine-Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO est celui de la coaltion FCC-CACH. En cas d’échec, ce sont les membres de cette coalition qui devront être démasqués et mis à la place publique. Il a été relevé la victoire des membres du FCC à la majorité des postes, tant au Parlement qu’à la Territoriale, et ils obtiennent facilement des postes du Portefeuille, sous la bénédiction masquée de leur autorité morale, dont la bouche n’est autre que Néhémie MWILANYA. Dire que FATSHI a échoué, c’est vouloir pérénniser la misère du Congolais en multipliant des pièges contre la gestion d’Antoine-Félix pour tromper la population afin que Joseph KABILA revienne encore aux commandes de la R.D.C. Il est clair que KABILA Joseph n’a jamais résolu le social du Congolais pendant ses dix-huit ans de règne.

  14. Avec le »je t’aime, moi non plus »du couple contre nature(Fcc-Cash) nous risquons de revivre si nous n’y faisons pas gaffe, ce qui s’est passé en 1960.attention au troisième larron. L’histoire peut se répèter. Comprenne qui pourra…

  15. Madame, il yva beaucoup de choses qui ne marchent pas. C’est par là qu’il faut commencer.
    Arrêtez de nous distraire.
    Meme la petite Zambie qui n’a jamais combattue dans sa vie viens nous faire des menaces et vous vous nous parlez du FCC.

  16. Pourquoi le Président de la République tient à tout prix à une coalition qui n’est qu’à un seul sens. Il est très clair que pour Le FCC y a pas coalition, au contraire ils affichent leurs oppositions au pouvoir. Pourquoi continuer à faire confiance à ce soit disant coalition !!!
    Le pays à sa constitution, mais aujourd’hui vous choisissez de le diriger sur base des soit disant coalition
    En 2023 seul Tshisekedi nous rendra compte

  17. jeannette kabila déplore la vie sociale des militaires et des policiers , oui c’est son droit comme tout citoyen .Mais la question que moi je pose est celle de savoir de qui cette dame se moque t-elle ? et je répond en ce terme : Elle se moque de son frère Kabila qui , 18 ans durant n’a oser améliorer le social de militaires et policiers , si ce n’est que des enrichissement illicite et enfoncement du pays dans le chaos .Mais, le pdt doit être prudent et prêt a agir sagement en grand homme d’état avant qu’il soit tard car , il a encore du pain sur la planche!!

  18. Le point de départ est mauvais : il y a eu des pourparlers avant la proclamation des résultats des élections, ensuite un document secret confiant le pouvoir a Thisekedi et les recours de Fayulu fût un théâtre.La nomination du premier ministre a pris du temps jusqu’à la formation même du gouvernement. la grande publicité de fathsi béton. Kabound tombe en chute libre, Vital en prisons le ministre interpellé mais l’ordre vient de kingakati LIBÉRÉ LE VITE… Demain nous dira plus et Kisekedi ne ferra pas 5 ans

    Ezéchiel TSONGO

  19. Le peuple est la victime perpétuelle de votre mise en scène. Il ne vous à pas mandaté. Il est prudent pour vous de soutenir les lois Millau, elles vont vous protéger en 2024. Voyez plus que vos nez quand vous pillée.
    Merci.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...