mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 16:03 16 h 03 min

RDC: La partie civile demande une peine maximale pour Kamerhe, Jammal et Muhima

- Publicité-

La partie civile a longuement plaidé ce jeudi à l’ouverture du procès de Vital Kamerhe, demandant notamment une condamnation maximale des prévenus pour corruption, blanchiment et détournement de deniers publics. A ce titre, Me Coco Kayudi, terminant sa plaidoirie de plus de 2 heures, à requis que Vital Kamerhe et Jammal Samih remboursent l’Etat congolais à plus de 47 millions de dollars américains, en plus de dédommager l’Etat à hauteur de 100 millions de dollars américains.

Durant sa longue plaidoirie, la partie civile affirme que le plan du décaissement a été établi déjà du 1er janvier avant le lancement des travaux. « Le 06 mars, Samibo adresse une facture, non à l’autorité contractante, mais à la Présidence de la République 001 avec le montant dans le plan Kamerhe de décaissement, » indique Me Coco Kayudi.

Le15 mars, il y a eu imputation au Ministère Urbanisme et Habitat. Le premier paiement n’est pas effectué. Le même 15 mars, la vignette de paiement est établie au Ministère des Finances: 14 millions USD. Le même 15 mars, le paiement est effectué par la BCC (Swift). Au lieu de EcoBank, c’est RawBank qui perçoit l’argent adressé à Samibo.

Le 15 mars 2015 et ce, sans contrat, ni avenant que le Ministre des Finances saisi le Gouverneur de la BCC et la société Samibo est servi.

L’argent payé le 15 mars atterrit dans les comptes de Jammal le 18 mars et le 19 mars, le compte est vidé. « Les chèques sont établis au nom des enfants Jammal, » note Me Coco Kayudi qui estime qu’en matière pénale, la procédure obéit à la règle de la conviction du juge.

Et de s’interroger: « Qu’est ce que la présidence de la république vient faire dans le dédouanement des Containers d’une entreprise privée ?« 

La partie civile conclut donc que Vital Kamerhe avait prémédité le détournement de plus de 47 millions de dollars en complicité avec Jammal Samih.

- Advertisement -
- Advertisement -

2 Commentaires

  1. S’agit-il d’une erreur de frappe? C’est en 2015 pub en 2019?
    >>> Le 15 mars 2015 et ce, sans contrat, ni avenant que le Ministre des Finances saisi le Gouverneur de la BCC et la société Samibo est servi.

  2. Le 15 Mars 2019 ou le 15 Mars 2015?
    « Dans votre article ci-dessus, il me semble y avoir une petite erreur de frappe au niveau de la date du 15 Mars 2015.
    Le 15 mars 2015 et ce, sans contrat, ni avenant que le Ministre des Finances saisi le Gouverneur de la BCC et la société Samibo est servi. »

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...