l'info en continu

RDC: Les chauffeurs « Kényans » positifs à la Covid-19 interceptés près de Kisangani

- Publicité-

D’après le Gouverneur de province, Me Walle Lufungula qui s’est personnellement impliqué, vu les différentes alertes qui ont écumé la toile boyomaise, ces sujets d’origine « Kényane » se sont tout d’abord rendus avec leurs engins jusqu’à Walikale, un territoire du Nord-Kivu, passant par la ville d’espoir (Kisangani), avant d’être interceptés alors qu’ils retournaient dans leur pays d’origine, le Kenya.

« Ces gens sont arrivées ici (Kisangani, Tshopo) et sont partis à Walikale par la route Lubutu. Heureusement la nuit quand ils devaient rentrer, ils ont été interceptés à ce niveau. Nous avons demandé qu’ils soient gardés pour qu’à ce niveau, nous puissions procéder aux prélèvements de leur équipage et les envoyer à Kinshasa», a fait savoir le Gouverneur Walle Lufungula à la Presse.

- Publicité-

« J’ai senti le danger venir quand j’ai constaté le relâchement dans le comportement de la population ; c’est pourquoi j’ai réuni hier (mercredi 27 mai) le maire de la ville et tous les bourgmestres pour les rappeler à l’ordre. À peine terminé la réunion, voilà que nous sommes alertés sur la présence non seulement d’un cas suspect mais de deux cas positifs au covid-19, confirme le gouverneur de province », a-t-il poursuivi dans des propos recueillis par la RFMTV, une télévision locale.

En outre, des personnes ayant été en contact avec ces deux chauffeurs révélés positifs depuis le Nord-Kivu sont quasiment connues et seront poursuivis pendant au moins 14 jours, en attendant d’éventuels résultats de leur suivie, a rapporté une source sanitaire à POLITICO.CD

Ce Jeudi, la ville de Kisangani a été en tollé général dans le chef de la population après l’annonce d’une entrée de cas confirmés de Coronavirus dans la province. Chose qui n’ a pas laissé indifférent plusieurs notables. « Jusqu’ici épargnée par le covid19, la population de la Tshopo s’inquiète de l’éventuelle entrée à Kisangani de 2 chauffeurs en provenance de Beni dits contrôlés positifs au covid19. Le gouverneur de la Tshopo doit interdire aux concernés l’entrée dans la province» a, via twitter, commenté ce même Jeudi Me Firmin Yangambi, bâtonnier du barreau de la Tshopo.

Notons que ces deux cas ont été renvoyés dans leur province d’origine (Nord-Kivu), décision prise par le gouvernement provincial en collaboration avec l’exécutif national, indique-t-on. Le Gouverneur de la Tshopo appelle à cette occasion ses administrés à une stricte observance des mesures nécessaires (gestes barrières) pouvant barrer la route à la pandémie de Covid-19.

Serge Sindani / POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU