l'info en continu

RDC: Moïse Katumbi, un an après le retour

- Publicité-

Moïse Katumbi est sorti de son long silence à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de son retour au pays. Le président national du parti Ensemble pour la République va intervenir sur plusieurs chaînes de télévision pour expliquer sa vision de la situation du pays. Au sujet de la gestion du pays, Moïse Katumbi met en garde le président Félix Tshisekedi. «  C’’est un conseil que je donne à mes frères de l’UDPS et au président de la République parce qu’en 2023, les gens ne diront pas que c’est le résultat de la coalition. Non, ils vont voir celui qui est au sommet “, a-t-il déclaré dans un extrait.

Dans cette vidéo de célébration d’une année de son retour en RD Congo après son exil consécutif aux menaces et poursuites judiciaires dont il faisait l’objet sous le régime de Joseph Kabila, Moïse Katumbi recommande au président Félix Antoine Tshisekedi et son parti à œuvrer davantage pour répondre aux besoins de la population.

- Publicité-

En ce qui concerne la coalition Lamuka qui avait soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle du 30 décembre 2018, Moïse Katumbi, depuis son village de Kashobwe, rappelle que, « malgré les petits couacs et divergences, Lamuka reste une famille ». Ils demeurent tous membres. « Mon frère Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu et Aldophe Muzito, nous sommes toujours une famille. Dans une famille, il y a toujours des divergences. Même dans nos propres maisons, il y a toujours des problèmes. C’est à nous de montrer notre maturité« , a-t-il déclaré.

Moïse Katumbi, qui n’exclut pas de se porter candidat pour la présidence de la République en 2023, a soutenu que  » Joseph Kabila n’est pas le père de la démocratie en République démocratique du Congo, comme semble le soutenir une catégorie de personnes« .

Depuis son retour au pays, Moïse Katumbi travaille pour la consolidation et l’implantation de son parti, Ensemble pour le changement, issu de la fusion de 5 anciens partis d’opposition m. dont le Mouvement social (MS) de Pierre Lumbi et l’Alliance des Démocrates pour le Progrès (ADP) de Christophe Lutundula, et ARC de Kamitatu Olivier.

L’interview de Moïse Katumbi sera diffusée ce dimanche soir sur plusieurs chaînes de télévision.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :