l'info en continu

RDC: Le ministre des Finances va devoir revenir sur ses nouvelles mises en place à la DGI

- Publicité-

Dans un communiqué de service du lundi 4 mai 2020, le Directeur général ai de la DGI, Ngoy Yav N’Zam, annonce que « les opérations de passation de service initialement prévues ce mardi 05 mai à Kinshasa et le lundi 11 mai dans les provinces sont reportées à une date ultérieure sur ordre de la hiérarchie« .

« Par conséquent, les directeurs concernés par l’affectation collective du 30 avril 2020 sont invités à continuer les services jusqu’à nouvel ordre« , ordonne-t-il.

- Publicité-

Douze (12) directeurs étaient concernés par ces affectations qui touchent aussi bien Kinshasa, siège social de la DGI, que les provinces.

Des sources proches de la Primature renseignent que le Premier mlnistre a
demandé au ministre des Finances, Sele Yalaghuli, de surseoir son arrêté, du 30 avril 2020, portant affectation collective des directeurs à la Direction Générale des Impôts (DGI).

Le point de départ de ce branle-bas de combat résulte de l’affectation collective opérée par le directeur général de la DGI, Ngoy Yav N’Zam, le 30 avril 2020, des directeurs de cette régie financière  » en application de la lettre (du même 30 avril) du ministre des Finances, Sele Yalaghuli », selon une note de service.

La mise en place controversée est intervenue en période de crise économique et sanitaire provoquée par le Coronavirus en RDC, depuis le 10 mars 2020.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU