l'info en continu

RDC: Roger Songambele Nyembo, Président du TGI/Gombe, suspendu

- Publicité-

Le Président du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa – Gombe, le juge Roger Songambele Nyembo vient d’être suspendu, accusé de « plusieurs abus », apprend POLITICO.CD. des sources judiciaires.

« Il lui est reproché des abus dans le dossier des 100 jours, notamment en rapport avec l’affaire FONER-SOCOC-OVD« , affirme une source judiciaire à POLITICO.CD

- Publicité-

Le jeudi 22 avril 2020 à Kinshasa, dans la soirée, une nouvelle tombe, aux allures de buzz. Deux juges, membres de la composition de la chambre du Conseil du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe statuant sur l’appel de la mise en liberté provisoire introduite par les avocats-conseils du directeur général du FONER, Fulgence Baramos Lobota, demandent leur déportation du dossier. Il s’agit des juges Samutodi Ikomba et Muteba Fwimbo.

Si le premier a évoqué des raisons de convenance personnelle liées à sa déontologie de travail, le second s’est plaint de l’ingérence de sa hiérarchie dans le dossier, notamment, celle du président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe qui voulait, selon lui, imposer sa position au sein de la composition alors qu’il n’en est pas membre.

« Alors que la composition y a travaillé d’arrache-pied pour se prononcer dans le délai requis, grande a été la stupéfaction de la composition de constater que monsieur le président de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe voulait lui imposer sa position comme s’il en était membre; tout cela, contrairement à l’État de droit prôné par le Chef de l’État (…) et au principe de l’indépendance dont doit jouir le juge, » révèle-t-il dans sa lettre de demande de déportation du dossier.

- Publicité -

4 Commentaires

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :