Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min

RDC: Félix Tshisekedi ordonne la traque et l’arrestation de Gédéon Kyungu

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient d’ordonner la traque et l’arrestation immédiate de Gédéon Kyungu, chef de la milice Bakata Katanga, en fuite depuis son insurrection avec ses miliciens, dimanche, à Lubumbashi, chef lieu de la province du Haut-Katanga, causant mort d’hommes, rapporte la presse présidentielle.

Cette décision du Chef de l’État est intervenue au cours de la réunion de haute sécurité qu’il a présidée lundi à la Cité de l’Union africaine 30 mars 2020. Le Chef d’état major général des FARDC, le ministre de la Défense, le conseiller spécial, le vice- Premier ministre en charge de l’intérieur, l’administrateur général de l’ANR, le DG de la DGM et le chef de la maison militaire, tous pris part à cette réunion de sécurité.

Le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a déclaré à la presse au sortir de la réunion que le Chef de l’État leur a fait part de sa plus grande consternation sur l’insécurité créée, lundi à Lubumbashi, par Kyungu Gédéon et ses miliciens, causant la mort d’ innocents et paisibles citoyens. « Nous avons besoin de l’adhésion de tout le monde pour dénoncer la cachette de ce récidiviste« , a-t-il souligné.

Pour le ministre de la Défense, Kyungu Gédéon ne peut pas fuir deux fois et continuer à défier l’État continuellement. « Le Chef de l’État a ordonné que soit immédiatement instituée une mission de haut niveau afin d’établir les responsabilités de tout un chacun dans cette affaire, » a-t-il ajouté.

Le ministre de la Défense nationale a indiqué, par ailleurs, que le Président de la République a également déploré le désordre créé ce lundi à Kinshasa par les adeptes de Ne Mwanda Semi, chef de la secte mystico- religieuse Bundu Dia Mayala.

Le Chef de l’État a déploré le fait que ces deux événements se déroulent en un moment où le pays est en train de faire face à une guerre asymétrique qu’est COVID19, qui décime nos populations. C’était une réunion de renforcement de capacité des responsables aux plus hauts niveaux, qui doivent se rendre sur les lieux pour établir toutes les responsabilités et tirer au clair ce qui s’est passé, a encore dit le ministre de la Défense nationale. Le chef de l’État aimerait également qu’une telle situation ne se répète dans les jours à venir.

Thierry Mfundu

- Publicité -

5 Commentaires

  1. Son excellence devrait commencer par mwanda semi qui est tout près de lui a Kinshasa ,je pense que ça sera facile pourque les autres provinces soient motivé par l’arrestation de celui de Kinshasa

  2. Commenter : je propose qu’une cagnotte avec montant intéressant soit promis à toute personne qui dévoilera la cachette de Gédéon Kyungu.motivation

  3. Dans la commune où il( Fatshi) donne ses réunions du conseil de défense, des membres de son parti politique l’udps ont pris depuis des semaines en otage l’administration communale. Pourquoi ne réagit-il pas ? N’est ce pas un acte de désordre ? Attention aux deux poids deux mesures.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...