Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
2,551
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
71
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min

Confusion et incohérences à l’annonce du Coronavirus en RDC

109 personnes ont été en contact avec le premier cas testé positif au Coronavirus en République démocratique du Congo, annoncent les autorités sur fond de confusion et incohérences, notamment celles du ministre de la Santé. Retour sur les événements.

Tout commence hier mardi 10 mars par l’annonce du premier cas de Coronavirus en RDC et particulièrement à Kinshasa. Le Ministre de santé publique, Eteni Longondo, parle d’un sujet belge et qu’il serait mis en quarantaine. Quelques minutes plus tard, il annonce, dans un point de presse, qu’il ne s’agit plus d’un sujet belge mais d’un citoyen congolais résidant en France.

Il s’agit d’un homme de 52 ans qui est rentré en RDC depuis 8 mars pendant qu’il ne développait aucun signe de cette maladie. “Chers compatriotes, nous venons d’être informés par nos services attitrés d’un premier cas confirmé de Coronavirus #COVID19 précisément à Kinshasa” a dit le Ministre de la santé. “En effet, il s’agit d’une personne de sexe masculin âgée de 52 ans et de nationalité congolaise résidant en France” a-t-il révélé.

L’on note qu’il a été placé en quarantaine dans un centre d’isolement à Kinkole dans la commune de la N’sele. Le Monsieur a résidé à l’hôtel Belle vue dans la commune de la Gombe. Aussitôt cet hôtel est bouclé par des éléments de la police sans protection et mis en quarantaine.

Coup de théâtre ce mercredi, on note que le malade et son épouse, ainsi qu’une vingtaine de personnes ayant été en contact avec lui, on été placés en isolement au Centre hospitalier Sino-congolais de N’djili et non plus à Kinkole. Dans un entretien avec un confrère Israël Mutombo, ce dernier se présume être Faustin Kitika. « Je ne suis pas belge mais congolais et je ne présente aucun signe de coronavirus« , dit-il.

« J’ai senti de la fièvre suite sûrement aux vaccins que j’ai reçus avant de venir en RDC. Je suis allé aux Cliniques Ngaliema où j’ai effectué des examens. Puis ensuite, je suis allé à Bandalungwa chez ma tante. Des agents sont venus chez ma tante et m’ont fait des examens de salive. Ensuite je suis rentré à mon hôtel à Gombe. J’étais avec les membres de ma famille lorsque des agents sont venus pour me dire que le test de salive est positif et que je suis contaminé par le Coronavirus » affirme le supposé porteur du virus.

En « insolemment » A N’djili et non Kinkole

Et de poursuivre : « Ils m’ont ensuite amené dans un hôpital dans la banlieue de Kinshasa et emprisonné dans un endroit inconfortable sans manger ni boire. Je suis seulement avec ma femme et ni les Médecins et encore moins le Ministre de la santé, personne ne m’a rendu visite, » a-t-il déclaré lors de cet appel en direct de l’émission Bosolo na Politik sur CongoWeb Tv.

Contrairement à ce qui a été annoncé par plusieurs médias, la personne contrôlée positive au coronavirus et son épouse ont été placés en isolement à l’hôpital Sino- congolais de la commune de N’djili et non dans un Centre d’isolement à Kinkole dans la commune de la N’sele. L’information a été confirmée par le chargé de surveillance épidémiologique du Covid -19 à l’institut national des recherches biomédicales (INRB).

« Effectivement, nous l’avons amené là-bas hier vers 20 heures. Il est avec sa femme qui ne présente pas des signes mais placée en observation », a déclaré le docteur Aruna qui appelle la population à ne pas s’agiter. Il ajoute qu’une vingtaine des personnes supposées être en contact avec le patient sont déjà mises en quarantaine à l’hôtel Belle vie et Kiriku. « Nos agents sont à pied d’œuvre pour contrôler la situation, » a-t-il ajouté.

Sur place à l’hôpital Sino-congolais de N’Djili, des policiers ont été placés pour empêcher des mouvements des personnes dans l’enceinte de l’hôpital.

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi 11 mars, le Ministre de la santé publique, Dr Eteni Longondo invite la population au calme et à ne pas céder à la panique ni aux rumeurs. Il assure que les institutions de la République prennent en charge le cas déclaré de COVID-19 et sont à pied d’oeuvre pour l’intensification des mesures de riposte contre l’épidémie de Coronavirus ».

109 personnes en contact avec le cas

Il est revenu plus tard sur Top Congo pour signaler qu’ils ont retracé 109 contacts du présumé contaminé déjà à Kinshasa. « Au total, 109 personnes ont été en contact avec ce malade. Elles seront suivies d’une manière journalière pour voir si elles vont développer les signes ou pas avant d’être libérées endéans 14 jours« , annonce le Ministre national de la Santé publique.

« Nous sommes en train de travailler avec les services de migration pour avoir les noms de tous les passagers qui ont voyagé avec lui depuis le 8 mars dernier« , rassure le Docteur Eteni sur Top Congo FM.

Il y a donc plusieurs incohérences entre les annonces fracassantes du Ministère de la Santé publique et le cas présumé d’autant plus que ce dernier nie manifester les symptômes du coronavirus hormis la fièvre.

Plusieurs congolais sur la toile parlent de l’amateurisme dans la communication du Ministre de la santé publique dans une affaire aussi grâve et dans la gestion du premier cas du coronavirus en RDC.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas étonnant que cela soit de l’amateurisme. L’affaire de saute de mouton, la communication calamiteuse de la présidence en la matière. Une image désastreuse de l’entourage de Félix, tout ces diasporas mû uniquement par l’odeur du billet vert. Pathétique.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...