Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Après David Blattner, le DG de SOMIBO Congo Jammal Samih détenu au parquet général de Matete

a nouvelle est tombée ce lundi 24 février 2020, le Patron du Groupe SOMIBO Congo Jammal Samih est en détention au Parquet Général de Matete.

Il lui est reproché le détournement présumé de 56 millions de dollars destinés à la construction de logements sociaux dans le cadre des 100 jours du Chef de l’État, confirme plusieurs sources judiciaires.

Ayant obtenu le contrat de construction des maisons fabriquées dans le cadre du volet Habitat du programme d’urgence de 100 jours, il a été incapable de justifier les fonds lui alloués pour la construction de 1500 logements sociaux notamment dans 5 villes du pays dont Kinshasa, Bukavu, Mbuji-Mayi, Kananga et Matadi, à raison de 300 maisons par ville.

Ce dernier avait déjà obtenu un acompte de 17,35 millions de dollars, conformément au plan de décaissement du contrat sur un total de 57,6 millions de dollars que l’intéressé n’est pas parvenu à justifier l’usage des fonds déjà lui alloués.

Plusieurs responsables des entreprises chargées de construction des sauts-de-mouton et des infrastructures liés au programme d’urgence de 100 jours sont entendus par la justice après de déclarations divergentes et contradictoires à la suite de l’inspection des dits travaux par le Chef de l’État accompagné des plusieurs membres du Gouvernement.

Face à ce tableau sombre, le conseil des ministres avait par la suite ordonné l’ouverture d’une instruction judiciaire sur tous les travaux dits du Programme d’urgence du président de la République Félix Tshisekedi.

Parmi les autres responsables deja entendus, il y a les DG de l’OVD, de l’office des routes, du Safricas qui est entrain de croupir à la prison centrale de Makala.

Il sied de noter que Jammal Samih avait obtenu 2 contrats pour 2 de ses sociétés, Samibo et Husmal. 

La société Samibo Congo est spécialisée notamment dans le domaine des opérations financières, commerciales, industrielles, immobilières et mobilières. Elle a été créée le 8 août 2018 tandisque la société Husmal a été créée le 25 avril 2019.

La manière dont les contrats ont été attribués à ces deux sociétés de gré à gré et surtout du fait de leurs récentes fondations et leurs appartenances à un même gérant, avait suscité l’indignation des plusieurs mouvements de la société civile.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. N’importe quel ingénieur civil congolais, éventuellement associé à un architecte, congolais aussi, est capable de construire des logements sociaux. Mais on préfère toujours confier des travaux aux entreprises en général dirigées par des étrangers ! C’est le manque de confiance en soi et c’est très dommage pour l’avenir du pays.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...