L’exécution des opérations financières de l’État affiche un solde déficitaire de 114 milliards de CDF

- Publicité-

L’exécution des opérations financières de l’État congolais au 31 janvier 2020, hors amortissements de la dette, a affiché un solde déficitaire de 114 milliards de CDF, résultant d’un niveau des recettes de 432 milliards de CDF contre les dépenses de 556 milliards de CDF. Le déficit programmé étant de 17, 8 milliards de CDF, il en résulte une marge négative de 96,5 milliards de CDF.

C’est ce qu’indique la fiche synthétique de la situation des finances publiques publiée par la cellule de communication et relations extérieures du ministère des finances.

Pour le ministère des finances, l’exécution du budget est fait en harmonie avec le programme du gouvernement et les engagements conclus avec la banque mondiale. D’où ces engagements astreignent le Gouvernement à l’observance d’une discipline budgétaire stricte et à la limitation des avances faites par la banque centrale.

Selon ce document, il se constate un accroissement substantiel de la part des dépenses contraignantes dans les dépenses totales, passant de 78% en janvier 92% en 2020, soit une hausse de 14 points de pourcentage.

Toutefois, le ministère des finances souligne dans sa fiche synthétique que malgré le contexte difficile, l’exécution des dépenses contraignantes comme les salaires se poursuit normalement, suivant la surveillance des recettes.

Il ajoute aussi que le tresor publique a pris en charge au mois de janvier 2020, en plus de ceux qui ont été mécanisés en septembre 2019.

Thierry Mfundu

notre sélection