RDC: Au Sénat des Etats-Unis, Félix Tshisekedi appelé à traduire en justice « ceux qui ont commis des crimes »

- Publicité-

Alors que la tension monte en République démocratique du Congo entre le président Félix Thisekedi et ses alliés de la coalition de l’ancien président Joseph Kabila, des Etats-Unis, des voix s’élèvent, poussant Félix Tshisekedi à ce qui pourrait constituer un point de rupture.

La Commission des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis, qui s’est longtemps opposée Joseph Kabila avant les élections, est montée au créneau, appelant le président Félix Tshiskeedi à agir. « Il y a un an, Felix Tshisekedi a accéder la présidence (…) après un processus électoral tendu. Pour aller de l’avant, il est important que le président [Tshisekedi] tienne sa promesse de traduire en justice ceux qui ont commis des crimes contre le peuple congolais et l’ont volé« , estime-t-elle dans un tweet.

A Kinshasa, les relations entre Tshisekedi et les Kabilistes, déjà tendues, pourraient encore se compliquer. Ce matin, des cadres du PPRD, dont le candidat malheureux du FCC à la Présidentielle, Emmanuel Shadary, ont été empêchés de voyager. Les services d’immigration leur reprochent d’avoir utilisé des passeports diplomatiques, alors qu’ils en avaient pas le droit.

Tout au long de la semaine qui se termine, c’est le bras de fer la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda et le président Tshisekedi. Cette dernière est allée jusqu’à menacer le président congolais de « destitution » pour « haute trahison », répondant aux menaces du président de dissoudre l’Assemblée nationale. La situation à provoqué des vives réactions de part et d’autres.

- Publicité -

14 Commentaires

  1. Ok les noms de la liste par laquelle il faut commencer à traduire en justice internationale à mon humble avis est : Kabila, Muzito, shadari et la fameuse présidente de l’assemblée nationale mabunda

  2. Commenter : une coalition qui n’est pas bénéfique pour le peuple importe peu. cash et fcc doit savoir aussi que le pays ne leur appartient pas pour nous distraire a tout moment avc leur déséquilibre remarquable au lieu de faire ce qu’il faut pour le peuple

  3. A mon avis je pense nos amis qui sont au pouvoir doivent travailler dans l’esprit de collaboration, pour l’intérêt supérieur de la nation congolaise et non pas pour leurs intérêt égoïste.
    Au président de la République, je lui demande de rester ferme et fidèle à ses ambitions qui la pour ce pays. Et il doit se méfier de centaines personnes qui l’entoure et qui veulent l’induire en erreur.

  4. Moi personnellement, je soutiens FATSHI BETON, le chef de l’État, qui est le garant de la nation, si au cas où il constate une crise persistante des institutions, il a le droit de dissoudre le parlement pour l’intérêt supérieur du peuple congolais.

  5. Je pense que ce mariage fcc et cash devait d’abord commencer au niveau de leurs bases que de commencer au sommet de l’État. Jusque là la cohabitation entre cash et fcc est un mariage d’exclusion et de vives tensions au niveau de la base.

  6. Une seul chose ns devons étre unie souder pour l’intérer de la nation car le chef de l’état il est président de tout les congolais,il dois nécessairement se battre pour le developpement et l’émergeance de notre pays qui est la RDC en ameliorant le social du peuple

  7. Stabilisons d’abord le pays, le reste viendra, la tension politique ne nous servira à rien. Il fallait commencer par le commencement, traduire ceux qui nous ont volé l’indépendance en tuant Lumumba et le contentieux belge congolais, les couleurs de mains

  8. Le président Félix a interèt à suivre son instint politique qui est :la consolidation de la paix, la securité nationale.
    L’heure n’est pas à la poursuite judiciaire ou chase à l’homme ,
    Il faut d’abord :
    Organiser l’armé et la police –
    Rétablir une vraie justice et digne.
    Sinon ce sera un sabotage de la paix .

Comments are closed.

EN CONTINU

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :