28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

L’idée de transformer le FCC en un seul parti politique ne fait pas l’unanimité chez les Kabilistes

- Publicité-

Aucune déclaration officielle à ce jour, mais les murmures des couloirs se multiplient depuis qu’André Alain Atundu Liongo a annoncé officiellement la décision de Joseph Kabila de transformer la plateforme politique Front commun pour le Congo (FCC) en un mega parti politique, en intégrant toutes les différentes composantes de sa plateforme, notamment le parti phare PPRD.

Pourtant, le communicateur du FCC a, au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa le 06 janvier, signifié que “ce projet d’un grand parti a pour vocation de donner corps à l’ambition nationaliste du Président Kabila” consistant à travailler avec toutes les forces nationalistes pour l’interêt de nation.

” D’où, le projet de la création d’un grand parti politique incluant toutes les bonnes volontés et tous les nationalistes dans un grand regroupement politique bien structuré. Est-il nécessaire de rappeler qu’une ambition sans projet est une simple profession de foi. Ce projet d’un grand parti a pour vocation de donner corps à l’ambition nationaliste du Président Kabila“, a-t-il annoncé.

L’ambition est noble mais le prix à payer pour le PPRD semble exorbitant : son prestige de “première force politique du pays”, comme ses avantages de dominer presque toutes les institutions du pays. Selon des sources concordantes, le parti de Joseph Kabila aimerait bien garder son autonomie.

Les ténors de ce parti politique qui, au fur et à mesure que les jours avancent, voient constamment se multiplier les bouches pour partager “le même gâteau qui n’a pas grossi” s’il faut emprunter l’expression d’Henri Mova Sakanyi, trouvent exagérer de se fondre à nouveau dans une masse engloutissante.

Lire aussi  Partage des postes ministériels, ça brûle au FCC .

A cela s’ajoutent plusieurs autres partis politiques comme ceux jadis de l’opposition qui ont rejoint le camp Kabila à la suite des dialogues. Ils aimeraient garder leur autonomie.

L’autre plateforme politique qui a eu une telle idée de se transformer en parti politique, c’est Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi. À l’arrivée, plusieurs partis membres de ce regroupement n’ont pas accompagné l’idée et Moïse Katumbi s’est presque retrouvé avec ses accompagnons du G7, qui forment actuellement le G6.

Les mécontentements du PPRD qui a pour président, Joseph Kabila, le géniteur même de l’idée de transformer le FCC en parti politique et, ceux des autres partis politiques auront-elles effets sur ce projet lancé ?

- Publicité -
Lire aussi  Nord-Kivu: la Lucha met en garde les cadres du FCC qui projettent corrompre les députés aux élections des gouverneurs.

EN CONTINU

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join