25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Albert Yuma auditionné pendant plusieurs heures par la justice congolaise

- Publicité-

Le tout-puissant dirigeant de la Gécamines, Albert Yuma a passé plusieurs heures ce samedi en audition par les services de la justice congolaise, rapportent des sources concordantes à POLTIICO.CD.

Le président du Conseil d’Administration de la Gécamines a été entendu depuis 10h à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, quittant les bâtiments de cette juridiction trois heures plus tard ce samedi, rapporte une source judiciaire à POLITICO.CD.

Des proches d’Albert Yuma ont également confirmé cette information, refusant de fournir de plus amples détails à POLITICO.CD. “Albert Yuma est sorti en homme libre, mais il est toujours interdit de quitter le pays“, affirme une autre source judiciaire.

Le minier national, la Gécamines, est dans la tourmente, plongé dans une sombre affaire de dette et des soupçons de blanchiment. L’Affaire débute en octobre 2017. La Gécamines encaisse un prêt de 128 millions d’euros provenant de la société Fleurette Mumi, qui appartient à l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, proche de l’ancien président Joseph Kabila. Fin 2017, M. Gertler et ses sociétés sont sanctionnés par le Trésor américain. Quand la créance arrive à échéance, la Gécamines refuse de la payer. Car entre-temps, c’est la société Ventora qui la réclame. Ventora qui se présente comme appartenant à Dan Gertler, en remplacement de la société… Fleurette Mumi.

Pour l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), Fleurette MUMI est une société du groupe Dan Getler, incorporée et ayant son siège social dans un paradis fiscal (Iles-Vierges Britanniques). Elle souligne aussi que la société n’est ni une banque, ni un établissement de crédit, n’exploite aucune activité productive et surtout est identifiée mondialement comme exploitant des activités illicites.

Dans un communiqué lu à la télévision nationale, le Chef de l’État congolais, par la voix de son porte-parole Kasongo Mwema a soulevé “la gravité de cette affaire”, que des ONG de la société civile qualifient de blanchiment d’argent et qui impliquerait plusieurs responsables de la Gécamines. Félix Tshisekedi dit suivre de près ce dossier et apporte tout son soutien à la Justice congolaise, afin que toute la lumière soit faite.

- Publicité -

3 Commentaires

  1. C’est une bonne chose que Fatshi apporte son soutient a la justice et suit de près ce dossier, mais s’il faisait la même attention au dossier de 15 millions$ où tous les acteurs sont connus et que son propre directeur de cabinet est l’un des suspect alors on l’applaudirait .

  2. On suit de près, et on apporte son soutien à la justice, puis on se tait… pour toujours. Les résultats des enquêtes ne sont jamais connus.

Comments are closed.

EN CONTINU

La ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine en visite de travail en RDC

Depuis lundi, la ministre de la Défense et de la Réforme de la République Centrafricaine (RCA), Marie-Noëlle Koyara est en mission officielle...

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Les consignes de sécurité ont été donné par l’ambassade belge à ses ressortissants suite à la recrudescence de l’insécurité à Kinshasa, particulièrement dans la commune de Gombe.

Sele Yalaghuli: “Il y a nécessité de tout mettre en œuvre pour réussir les engagements convenus avec le FMI”

Le Ministre de finances Sele Yalaghuli se veut rassurant sur la capacité du Gouvernement à contenir le déficit public dans les limites...

Le médecin chef de zone de santé de Kanzala suspendu pour détournement des fonds

Dans une décision rendue publique samedi 22 février dernier, le Gouverneur de Kasai, Dieudonné Pieme a suspendu le médecin chef de zone...

Greve des professeurs de l’UNIKIN: le ministre de l’ESU rassure les grévistes de la réponse favorable du Gouvernement

Dans un communiqué de presse datant de ce lundi 24 février 2020, le ministre de l'ESU Thomas Luhaka s'est félicité de la...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join