Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 22:34 22 h 34 min

Vérité des urnes  » certains opposants s’accrochent à autre chose, en l’occurrence une chimère » ( Félix Tshisekedi )

À propos de certains membres de l’opposition, en particulier Martin Fayulu qui continuent de contester les résultats de l’élection présidentielle et de réclamer la vérité des urnes, le président de la RDC, Félix Tshisekedi, dit qu’il n’est pas du tout agacé par leur contestation.

« Ils ont besoin d’exister, et pour exister il faut un thème. Ils ont choisi celui-là, c’est leur décision. Nous nous sommes toujours battus contre l’injustice, contre le système répressif, pour les libertés. Aujourd’hui, il n’y a plus de répression vis-à-vis des opposants, tout le monde jouit de ses droits et de ses libertés. Cette thématique n’étant plus utilisable, ils Je leur conseillerais plutôt d’être force de proposition, ou même de critiquer de manière constructive la politique que nous sommes en train de mener, au lieu de continuer de prêcher dans le désert,  » a dit Félix Tshisekedi au cours d’une interview exclusive accordée à nos confrères de Jeune Afrique, Félix Tshisekedi.

S’agissant de ses relations avec les principaux leaders de ­l’opposition, qui étaient naguère ses partenaires notamment Moïse Katumbi ou Jean-Pierre Bemba, Félix Tshisekedi estime que les relations sont restées les mêmes qu’avant, « c’est-à-dire bonnes et empreintes de respect mutuel. Il n’y a pas d’inimitié personnelle, que je sache. Ils ont toute latitude pour exercer leurs activités sans aucune entrave, mais nous n’avons plus les mêmes agendas, c’est une évidence, » a-t-il affirmé.

Quand à la désignation du porte-parole de l’opposition, Félix Tshisekedi renvoi la balle à à la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda. « C’est elle qui programme l’ordre du jour avec les présidents des commissions. De mon côté, j’ai déjà dit à plusieurs reprises que je souhaitais que cela soit réglé le plus vite possible : nous devons avoir un interlocuteur ou un contradicteur attitré, c’est très important, » a-t-il indiqué.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...