PUBLICITÉ

Assemblée nationale: Lokondo s’écharpe avec les Kabilistes

Le député Henri-Thomas Lokondo, seul challenger en lice contre la candidate de la majorité Kabila-Tshisekedi, Jeannine Mabunda, a vu sa candidature être invalidée à la suite d’une motion incidentielle lundi lors d’une plénière à l’Assemblée nationale. Selon le député François Nzekuya du Front Commun pour le Congo (FCC), l’élu de Mbandaka ne peut être candidat indépendant à cette élection du président de la chambre basse du Parlement congolais.

« La loi stipule que l’on ne se présente pas en indépendant, seuls les partis ou plateformes peuvent présenter un candidat pour l’élection du bureau définitif« , a déclaré François Nzekuye. Cette motion aurait été validée par la majorité des élus.

- Publicité-

Cependant, joint au téléphone ce matin par POLITICO.CD, le député Lokondo estime que sa candidature n’a jamais été invalidée. « Ceux qui pensent que ma candidature a été invalidée, ils sont dans l’erreur. »a t-il souligné. « Vous avez suivi le débat, moi j’étais très content quand le président [du bureau provisoire] a dit que la motion incidentielle n’était pas régulière mais politique. Cela veut dire qu’en d’autres termes, le président du bureau provisoire a subi des pressions politiques« , a-t-il dénonce.

Et il se dit prêt à saisir la Cour Constitutionnelle en cas d’annulation de sa candidature, affirmant que ni son parti, encore moins sa coalition du Palu et alliés n’est membre du FCC. « Le PALU et alliés n’a jamais signé l’acte constitutif ou l’acte d’adhésion au FCC. Et puis moi je ne suis pas du PALU, mais je suis du parti Union congolaise pour la liberté (UCL), qui fait partie du regroupement PALU et Allés. Les élections pour les membres du bureau de l’Assemblée nationale sont des élections internes qui sont gérées exclusivement par le règlement d’ordre intérieur. Même pas par la loi électorale« , a-t-il expliqué, promettant de saisir au besoin la Cour Constitutionnelle.

Toutefois, selon la cellule de communication de l’Assemblée nationale contactée par Politico.cd, le député Lokondo a bel bien été invalidé. Par ailleurs, le bureau provisoire annonce que la majorité parlementaire accepte d’accorder deux postes du rapporteur et rapporteur adjoint du bureau définitif à l’opposition. Et que lors de la plénière de ce mardi, il y’aura, non pas élections du bureau définitif mais l’audition des différents candidats aux différents postes du bureau définitif.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU