PUBLICITÉ

L’UDPS et les ténors de l’opposition signe un accord de coalition pour les élections

Sur fond de crise et dissensions, les opposants congolais ont trouvé un accord jeudi dernier à Johannesburg à l’issue des discussions organisée par l’ONG sud-africaine In transformation initiative (ITI), annonce un communiqué commun publié jeudi.

Expliquant cet accord à POLITICO.CD, Jean-Bertrand Ewanga affirme que le souci pour les opposants était de « consolider l’unité », tout en désignant, avant le 15 novembre, un candidat commun pour la Présidentielle, ainsi qu’un programme commun de gouvernement.

- Publicité-

« Il faudra qu’on trouve une solution très rapidement pour que nous puissions jouer un rôle majeur et battre le candidat du FCC. Notre peuple qui a dit +ne nous trahissez pas+ et la communauté internationale qui attend de nous une opposition responsable, ne doivent pas être déçus« , explique le député Ewanga.

Cependant, alors qu’elle a signé cet accord, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) semble faire bande à part. Depuis la semaine dernière, le parti fondé par Etienne Tshisekedi, longtemps allié de Moïse Katumbi, a changé son fusil d’épaule en annonçant qu’il prendra part aux prochaines élections y compris avec la machine à voter. L’ancien gouverneur du Katanga, dont la candidature à la Présidentielle a été écartée en août dernier par le pouvoir, dénonce ces élections pour manque d’inclusivité.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU