Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

Kabila devant la MP: « les élections ont lieu le 23 décembre si tout se passe bien »

La rencontre était attendue. Tant, depuis plusieurs mois, des rumeurs de dissensions autour du « dauphin », successeur attitré, ont empoisonné cette majorité au pouvoir depuis 2006. Le peu que l’on puisse dire, Joseph Kabila a surtout tenu à interpeller ses « soldats », les appelant à la discipline et à la mobilisation.

Parmi les nombreux points qui ont suscité des acclamations, durant cette rencontre à huis clos et où la presse n’a été conviée, le Président congolais a tenu d’abord à rassuré sa famille politique.

«N’ayez plus aucun doute. Soyez détendus. Allez de l’avant. Persévérez », appelle-t-il, à en croire l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba. «Tel que je vous vois là, assis devant moi, je ne vois pas une autre famille gagner ces élections…», ajoute le président Kabila.

Au sujet du processus électoral justement, le Chef de l’Etat a d’abord confirmé son engagement pour la tenue des élections conformément au calendrier publié par la Commission électorale nationale Indépendante (CENI) » « si tout va bien ». « Les élections, dit-il, ont lieu le 23 décembre si tout se passe bien ».

Il dénonce par ailleurs l’audit du fichier électoral tel qu’exigé par l’opposition et la communauté internationale « Mais voilà déjà qu’on réclame son audit. Pourquoi l’audit du fichier alors que la loi est déjà promulguée (le 8 mai 2018), que les que le dépôt des candidatures est prévu au mois de juin », fait-t-il remarquer.

Alors que l’ONU s’inquiète du financement de ces élections, le Président rassure : « Le problème ne se pose même pas».

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. « Les élections auront bien lieu le 23 décembre de cette année » a confirmé le président de la République en balayant d’une main les doutes de ceux qui semblent narguer la vérité. Que tout le monde se prépare pour le élections au lieu de perdre du temps à jaser inutilement!

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...