Bruno Tshibala: « le cap vers les élections est irréversible »

0
700

Accompagné du ministre des Relations avec le Parlement, M. Jean-Pierre Lisanga Bonganga, le Premier ministre Bruno Tshibala s’est également entretenu pendant un moment avec le premier des députés nationaux.

Au sortir de cet entretien, le Chef du Gouvernement a confié à la presse que « la Loi électorale est une contrainte importante dans la chronologie du calendrier électoral pour les élections générales du 23 décembre 2018. Je pense qu’un pas important vient d’être franchi dans la mise en œuvre de l’Accord, et le cap qui est mis sur les élections comme terminal du processus que nous avons engagé pour régler la question de la crise politique qui a sévit dans notre pays avec des élections du 23 décembre 2018 ».

« Pour ce qui est des innovations, elles sont nombreuses, poursuit le Premier ministre. Il serait fastidieux de les énumérer ici. Mas ce qu’on doit retenir ce que, nous avons, avec ce nouveau projet de loi, essayé de rationnaliser notre système électoral, de sorte que, avec les élections du 23 décembre 2018, que les choses passent avec la rationalité la plus grande et dans la transparence la plus plausible ».

Bruno Tshibala Nzenzhe a affirmé par ailleurs que « Le président de l’Assemblée nationale vient de nous rassurer, malgré le calendrier qui est chargé, avec cette session parlementaire ordinaire qui est essentiellement budgétaire, le projet de loi que je viens de déposer sera examiné en priorité et sera adopté ».